Un court épisode dans la vie de « Pi », Partie 2

Catégories
Médias
Un Fairchild-Hiller FH-1100 d’Okanagan Helicopters Limited. MAEC, numéro de négatif 29896.

Êtes-vous prêts à vous replonger dans l’histoire de Piasecki Aircraft Corporation, ami(e) lectrice ou lecteur? Oui? Merveilleux. Au cours de l’été 1969, cette société achète les droits de production du Fairchild Hiller FH-1100 et espère obtenir une commande des Forces armées canadiennes, alors en quête d’un hélicoptère léger d’observation. Si cette machine à cinq places mise à l’essai en janvier 1963 remporte la compétition, Piasecki Aircraft s’engage à en lancer la production sur la base des Forces armées canadiennes de Picton, Ontario, fermée depuis peu.

Le FH-1100 tire ses origines d’un programme d’acquisition d’hélicoptère léger d’observation de la U.S. Army lancé en 1960. Concurrent malchanceux dans cette compétition remportée en 1965 par le Hughes OH-6 Cayuse, le Hiller Modèle 1100 est commercialisé en version civile sous la gouverne de Fairchild Hiller Corporation. Un peu plus de 250 hélicoptères quittent la chaîne de montage entre 1963 et 1972, ce qui n’est pas beaucoup. Le plus gros utilisateur de cette excellente machine est nulle autre qu’Okanagan Helicopters Limited. Cette société canadienne, le plus important opérateur d’hélicoptères civils au monde de l’époque, peut avoir vendu sa dizaine de FH-10 vers 1969-70 parce qu'un de ses importants clients ne fait plus confiance à cet hélicoptère, suite à l'écrasement d'un FH-100 aux États-Unis.

Le programme d’acquisition d’hélicoptère léger d’observation des Forces armées canadiennes donne également lieu à une proposition de la part de la division Aircraft de Hughes Tool Company. Oui, ce Hughes là, Howard Robard Hughes, Junior plus précisément. Si son Cayuse, un hélicoptère à cinq places très élégant qui vole pour la première fois en février 1963, remporte la compétition, l’avionneur américain s’engage à établir une usine au Québec qui serait contrôlée par une compagnie locale. Mieux encore, Hughes Tool propose que l’usine canadienne produise également des Cayuse pour l’exportation. Les téléphiles se souviendront qu’un personnage de la très populaire série télévisée américaine Magnum, en ondes (en anglais) entre 1980 et 1988, pilote une version civile du Cayuse, le Hughes Modèle 500.

La victoire du Bell OH-58 Kiowa, connu au Canada sous le nom de CH-136 Kiowa, en 1970, fait en sorte que les projets de Hughes Tool et de Piasecki Aircraft demeurent lettre morte. De fait, cette dernière ne fabrique en fait aucun FH-1100. Il est à noter que la collection du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada comprend un Kiowa. Cet hélicoptère à cinq places lui aussi très élégant est une version du Bell Modèle 206 JetRanger civil. Celui-ci, un des meilleurs hélicoptères légers du 20e siècle, est lui-même dérivé d’une machine mise à l’essai en décembre 1962. Détail intéressant, ce tout premier Modèle 206 est lui aussi un concurrent malchanceux dans la compétition remportée par le Cayuse. Ironiquement, Hughes Tool fait face à des retards de livraison et des augmentations de coûts tels que la U.S. Army relance son programme d’acquisition d’hélicoptère léger d’observation en 1967. Le JetRanger remporte cette seconde compétition en 1968. Par une curieuse coïncidence, le premier JetRanger civil est apparemment commandé par Okanagan Helicopters.

Bell Helicopter Textron Incorporated, une filiale du géant américain Textron Incorporated, transfère la chaîne de montage du JetRanger à Bell Helicopter Textron Canada Limited en 1986. Dans un premier temps, cette filiale basée à Mirabel, Québec, assemble des hélicoptères. Au fil des ans, elle fabrique de plus en plus d’éléments du JetRanger. La production de cette machine ou, plus exactement, de la version dite LongRanger, se poursuit en 2017. Bell Helicopter Textron Canada compte parmi les plus importants fabricants d’hélicoptères civils au monde. Si je peux me permettre un commentaire, votre humble serviteur aimerait beaucoup ajouter un prototype de l’excellent et très moderne hélicoptère utilitaire léger à 8 places de conception canadienne Bell Modèle 429 GlobalRanger à la collection du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada.

Un dernier détail, si vous me le permettez, avant de vous laisser revenir à votre routine quotidienne. En 1987, un groupe dirigé par Craig Lawrence Dobbin achète Okanagan Helicopters et une autre compagnie qu’il fusionne avec une entreprise d’hélicoptères déjà contrôlée par cet homme d’affaires de Terre-Neuve. Ainsi naît CHC Helicopter Corporation de Vancouver, Colombie-Britannique, le principal fournisseur mondial de soutien par hélicoptères des industries pétrolière et gazière, avec des opérations dans 30 pays à travers le monde. Ce géant change son nom pour CHC Helicopter tout court en 2008 lors de sa prise de contrôle par un fond d’investissements privé américain, First Reserve Corporation.

Partners
Auteur(s)
Profile picture for user rfortier
Rénald Fortier