Un appareil indispensable pour localiser les sons causés par des défauts

Médias
Utilisation d’un stéthoscope de mécanicien, plus particulièrement un Motor Stethoscope, pour localiser un problème dans le moteur d’une automobile. “Publicité – Motor Stethoscope Company.” Air, juin 1928, 43.

Bien le bonjour, ami(e) lectrice ou lecteur. Êtes-vous prêt(e) à être submergé(e) par des vagues de prose pontifiantes? C’est bien dommage car vous ne le serez pas aujourd’hui. Votre humble serviteur était vraiment sûr qu’il y avait beaucoup d’informations sur le stéthoscope de mécanicien que nous venons tout juste de voir dans une publicité publiée dans le numéro de juin 1928 d’un magazine depuis longtemps oublié, le mensuel britannique Air. Malheureusement, je me suis barré. Alors, passons en revue les informations de base.

Dans le passé, au cours des années 1910 et 1920, l’écoute d’une machine défectueuse est un des moyens les plus élémentaires et efficaces de détecter les problèmes et d’identifier leur source. Malgré cela, étant donné le bruit de fond d’une usine ou d’un atelier, déterminer où se trouve un problème peut être difficile. Si votre humble serviteur ne peut pas dire quand le premier stéthoscope de mécanicien est lancé sur le marché, l’hebdomadaire américain Motor World offre à ses lecteurs des informations sur la façon de fabriquer un appareil simple mais puissant dans son numéro du 9 juin 1915. D’autres magazines font la même chose dans les années 1910 et 1920.

Motor Stethoscope Company du 24-25 rue Great Russell, à Londres, Angleterre, voit une opportunité commerciale et commercialise son Motor Stethoscope, « un appareil indispensable pour localiser les sons causés par des défauts de moteurs et de tout mécanisme en mouvement, » au plus tard au printemps 1928. En apparence, ce nouveau produit ne s’avère peut-être pas particulièrement populaire ou réussi étant donné que le Women’s Needlework Depot déménage au 24-26 rue Great Russell au plus tard en février 1929. Cette organisation voit le jour en 1919 pour fournir du travail à des couturières qualifiées incapables de quitter leurs maisons sur une base quotidienne. Votre humble serviteur n’est pas en mesure de préciser combien de temps cette institution de bienfaisance a survécu, que ce soit là ou ailleurs.

Il est cependant intéressant de noter que Nathaniel Hawthorne, un des grands romanciers américains du 19ème siècle, passe quelque temps au 24 rue Great Russell en 1857. Plus tôt, en 1853, il est nommé consul des États-Unis à Liverpool, Royaume-Uni – un poste prestigieux inférieur au seul poste de consul à Londres. Cette nomination prend fin au début de 1857 quand un nouveau président prend ses fonctions. En conséquence, Hawthorne emmène sa famille en tournée en France et dans la péninsule italienne – une expression utilisée parce que l’Italie en tant que pays n’existe pas dans les années 1850. Quoi qu’il en soit, Hawthorne et sa famille retournent aux États-Unis en 1859. Et vous pensiez que notre blogue / bulletin / machin n’avait rien à offrir en matière de culture, n’est-ce pas, ami(e) lectrice ou lecteur? Si, si, vous le pensiez. Ne le niez pas. Toutes mes excuses, je m’égare.

Est-ce la fin du stéthoscope de mécanicien en tant que concept, ami(e) lectrice ou lecteur? Vous pourrez être content(e) d’entendre (lire?), ou pas, je vous donne l’option (De rien.), qu’une autre petite entreprise basée à Londres lance un tel produit en 1935-36. Son concepteur est un ingénieur en mécanique et un pêcheur passionné. Ce monsieur est en fait le nouveau directeur général de l’entreprise. Il a pour nom Charles Edward Noel-Storr.

Tout comme le Motor Stethoscope, le Bin-Aural de Capac Company Limited ressemble un peu à un stéthoscope médical. La principale innovation de cet appareil tient au fait que la tige de test, ou tectoscope, qui touche le mécanisme défectueux peut être utilisé conjointement avec un autre tectoscope ou avec un type de microphone, appelé tectophone, utilisant la même paire d’écouteurs. En utilisant un Bin-Aural, un mécanicien peut localiser la source d’un son, ou écouter ce son sous 2 angles différents. Des fabricants britanniques bien connus de moteurs d’aéronefs comme Armstrong Siddeley Motor Limited, Bristol Airplane Company Limited et D. Napier & Son Limited comptent parmi les utilisateurs de ce petit appareil simple. On ne sait pas si le Bin-Aural est produit en grand nombre. Cela étant dit (tapé?), Capac vend des stéthoscopes médicaux jusque dans les années 1960.

Est-ce enfin la fin du stéthoscope de mécanicien, vous demandez-vous, ami(e) lectrice ou lecteur désirant aller ailleurs? Et bien non. Étant mécaniquement inepte, votre humble serviteur ignorait que beaucoup de mécaniciens de la période de la Guerre froide demeurent experts dans l’art de détecter des problèmes dans de la machinerie en l’écoutant pendant qu’elle fonctionne. Croiriez-vous qu’un fabricant d’outils américain, Bingham-Herbrand Corporation, commercialise un stéthoscope de mécanicien en 1951? Le Multiscope MS-1 doit son origine à Eugene A. Heschel, un employé de l’entreprise qui conçoit d’autres outils pour son employeur. Deux autres sociétés américaines, Yale and Towne Manufacturing Company et Rinck-McIlwaine Incorporated, introduisent des appareils similaires au plus tard en 1956. Une société britannique, J.G. Coates Limited, lance son Auto-Stethoscope au plus tard en 1963.

Mieux encore, un fabricant d’outils allemand, Eduard Wille Gesellschaft mit beschränkter Haftung & Company Kommanditgesellschaft, fabrique encore au moins un type de stéthoscope de mécanicien en 2018, et elle n’est pas la seule entreprise à le faire. Cette même année, Canadian Tire Corporation Limited vend au moins un autre type de stéthoscope de mécanicien. N’est-ce pas incroyable?

Pour conclure, l’histoire du stéthoscope de mécanicien est assez chouette, ne croyez-vous pas, ami(e) lectrice ou lecteur? Dites oui, s’il vous plaît, votre humble serviteur a vraiment besoin de ce renforcement positif. Oui? Bien. En attendant la prochaine fois, portez-vous bien.

Auteur(s)
Profile picture for user rfortier
Rénald Fortier