Les jeunes s’initient aux STIAM grâce à un nouveau programme pratique

3 m
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada

Un nouveau programme du Musée des sciences et de la technologie du Canada éveille l’intérêt des jeunes pour la science, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques (STIAM).

Lancé l’automne dernier, le programme Projet l’effet STIAM est accessible gratuitement aux jeunes (de 12 à 17 ans) qui ne participent pas habituellement aux activités parascolaires et qui ne semblent pas représentés dans les disciplines STIAM.

« Lors de la première édition du programme, les participants ont fabriqué des voitures à hélices, ils ont construit des ponts avec des pièces K'Nex qu’ils ont ensuite testés pour déterminer lesquels pouvaient supporter la plus grande charge, ils ont planté des graines qu’ils ont regardées pousser, et ils sont allés voir l’exposition Anthropocène, qui est présentée au Musée des beaux-arts du Canada et qui réfléchit aux effets des activités humaines sur l’environnement », explique Olivia Béchard, coordonnatrice du Projet l’effet STIAM.

 « L’un des principaux objectifs du programme est d’initier les jeunes à la science, à la technologie, à l’ingénierie, aux arts et aux mathématiques d’une façon amusante afin de les inciter à poursuivre leur exploration de ces disciplines. »

Selon Mme Béchard, bon nombre des jeunes qui ont pris part à la première édition du Projet l’effet STIAM étaient nouvellement arrivés au Canada et ont parfois dû trouver des façons de surmonter la barrière linguistique.

« Quatre enfants ne parlaient pas très bien l’anglais, se souvient-elle. Mais ce qui était chouette, c’est que les enfants qui le parlaient un peu mieux traduisaient pour eux les échanges en arabe afin qu’ils comprennent; nous avons tous collaboré afin d’apprendre ensemble. »

Âgée de 13 ans, Hala Chikh Omar était l’une des participantes du Projet l’effet STIAM. Elle affirme que le programme a influé positivement sur sa perception des sciences.

« Aujourd’hui, je trouve la science plus amusante, j’aime ça davantage, et c’est plus stimulant, se réjouit-elle. Quand j’étais petite et que je n’allais pas au musée, ça n’était pas le cas... mais maintenant, j’aime vraiment ça et je veux faire des recherches scientifiques! »

Durant l’un des ateliers du Projet l’effet STIAM, les jeunes ont reçu la visite de Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

« Elle a raconté un peu de ce qu’elle fait et, dans bien des cas, c’était la première fois que les enfants rencontraient un membre du gouvernement », souligne Mme Béchard avant d’ajouter que cette visite a été l’un des temps forts du programme pour le groupe. « Pour les enfants originaires du Moyen-Orient, le gouvernement n’assiste qu’à des activités de l’élite — ce n’est pas une chose à laquelle les enfants ou les gens ordinaires de cette région ont accès, alors ils ont trouvé vraiment génial qu’elle soit venue leur parler. »

La nouvelle édition du Projet l’effet STIAM se déroulera du 6 février au 11 mai 2019. Les activités du programme, auquel peuvent participer 15 jeunes, ont lieu le mercredi (de 17 h à 19 h) et le samedi (de 11 h à 14 h 30).

Mme Béchard précise que la prochaine édition proposera davantage d’activités pratiques et interactives sur des thèmes en lien avec les STIAM.

« Durant tout le programme, on a l’occasion de développer ses compétences dans les STIAM, indique Mme Béchard. Nous aborderons les domaines de la soudure, de la programmation, de l’impression 3D et du découpage au laser en utilisant des outils manuels et mécaniques, et nous verrons aussi le prototypage. »

Les formulaires d’inscription au Projet l’effet STIAM doivent être reçus au plus tard le 18 janvier 2019. On peut obtenir toute l’information relative au programme sur le site Web d’Ingenium.

Auteur(s)
Profile picture for user Sonia Mendes
Sonia Mendes

Sonia Mendes est la rédactrice/réviseure anglophone pour Ingenium. Elle adore fouiller en coulisse pour raconter les histoires cocasses et colorées de la vie au musée ainsi que tout ce qui touche la science et l’innovation.