Dans les coulisses : Rencontre d’une artiste du pain d’épices

4 m
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada

Catherine Beddall est une virtuose du pain d’épices, rien de moins. Oubliez les modestes petites maisons couvertes de jujubes, Mme Beddall est une artiste culinaire et le pain d’épices est son médium favori. Qu’il s’agisse d’une horloge antique, de fusées spatiales ou d’échiquiers, la créativité de Mme Beddall ne connaît pas de limite. À l’aube des Fêtes, le Réseau Ingenium s’est entretenu avec cette chef pâtissière primée pour en apprendre davantage sur son obsession du pain d’épices et récolter des conseils pour les débutants.

J’ai su que vous avez terminé deuxième lors d’une importante compétition de maisons en pain d’épices récemment. Félicitations! Pouvez-vous me parler de cette expérience?

Merci! L’expérience a été tout à fait incroyable, du début à la fin. Il s’agit de la National Gingerbread House Competition, qui a eu lieu au Grove Park Inn de Asheville, en Caroline du Nord. C’était la 26e édition! Cet événement est devenu le plus important concours de maisons en pain d’épices en Amérique du Nord et attire des compétiteurs de partout aux États-Unis et au Canada.

Le Grove Park Inn est un magnifique hôtel historique, donc y séjourner était déjà fantastique. Mais, y être pour la compétition... disons que c’est quelque chose dont j’ai rêvé pendant des années.  Remporter la deuxième place était un immense honneur, tout comme rencontrer de nombreux talentueux artistes du pain d’épices. Le calibre des œuvres que j’ai vues était hallucinant. 

An antique-looking clock made entirely of gingerbread, with sugar decorations.

Décrivez votre pièce gagnante et comment vous en avez eu l’idée.

Le nom de ma pièce était « Hickory Dickory Dock », d’après une comptine anglaise très connue. Je souhaitais créer une horloge antique qui donnerait l’impression d’avoir été minutieusement sculptée dans le bois et magnifiquement décorée pour Noël avec des chandelles, du houx, des roses blanches et des ornements des Fêtes dorés. L’horloge est habitée d’une petite famille de souris. Deux d’entre elles fabriquent leur propre petite maison en pain d’épices à l’intérieur de l’horloge, une aide à décorer l’extérieur de l’horloge et une autre est à la course, car il est 13 h! Tous les éléments sont comestibles et faits de sucre, de chocolat ou de pain d’épices.

Vous avez déjà participé à d’autres concours de pain d’épices, non? Parlez-moi de ces autres compétitions.  

Oui, j’ai remporté quelques compétitions de pain d’épices dans la région d’Ottawa : le concours de maisons en pain d’épices de la Société canadienne d’hypothèques et de logement en 2011 et 2012, le championnat canadien de maisons en pain d’épices au Upper Canada Village de Morrisburg en 2012 et le Homes for the Holidays Gingerbread Village Builders Bake-Off en 2016. J’adore les compétitions!

Vous avez une formation de chef pâtissière et une vaste expérience en création de gâteaux, de biscuits et de pâtisseries. Pourquoi aimez-vous tant le pain d’épices?

Le pain d’épices occupe une place spéciale dans mon cœur. C’est en partie des souvenirs d’enfance, en partie l’amour de l’architecture et en partie l’intérêt pour les miniatures qui m’attirent vers ce médium culinaire. J’ai toujours aimé admirer les maisons. Le pain d’épices me permet de créer toute sorte de petites maisons différentes dans lesquelles on peut imaginer vivre. Toutefois, le pain d’épices ne se limite pas aux maisons. Il s’agit d’un médium de création tellement polyvalent. Je l’ai utilisé pour créer, entre autres, un robot, une fusée et une motocyclette! Vous pouvez vraiment laisser libre cours à votre imagination avec le pain d’épices.

À cette période de l’année, beaucoup de boulangers-pâtissiers amateurs tentent de fabriquer des maisons en pain d’épices. Plusieurs d’entre eux trouvent le défi très ambitieux. Quels sont vos conseils pour les débutants?

Mon meilleur conseil pour les débutants serait de compter au moins deux jours pour le projet! Il faut utiliser de la glace royale pour « coller » les pièces de la maison. Il s’agit d’un glaçage spécial qui durcit en séchant, mais il nécessite quelques heures pour se solidifier. Je suggère de bâtir les murs la première journée, de les laisser sécher jusqu’au lendemain, puis d’ajouter le toit la deuxième journée. Amusez-vous! Ne vous frustrez pas! Et mangez beaucoup de bonbons pendant la fabrication!

Parlez-moi de votre livre, The Magic of Gingerbread.

Le livre The Magic of Gingerbread a été publié en 2017 et demeure une des réalisations dont je suis la plus fière! Il compte 16 projets en pain d’épices pour tous les niveaux, de débutant à avancé, ainsi que des conseils et des recettes pour réussir à cuire et à bâtir de magnifiques créations en pain d’épices. Si vous êtes à Ottawa, vous pouvez le trouver à Connections, la librairie du Collège Algonquin. Sinon, vous pouvez vous le procurer en ligne sur Amazon.

Auteur(s)
Profile picture for user Sonia Mendes
Sonia Mendes

Sonia Mendes est la rédactrice/réviseure anglophone pour Ingenium. Elle adore fouiller en coulisse pour raconter les histoires cocasses et colorées de la vie au musée ainsi que tout ce qui touche la science et l’innovation.