Artefacts artistiques : un adolescent exploite sa créativité pour maintenir le lien avec son musée préféré

Share
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada
L’affiche promotionnelle de Marcel, conçue pour attirer les visiteurs à l’exposition La vapeur : un monde en mouvement au Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Un historien en devenir dessine et peint ses artefacts préférés du domaine des transports en attendant avec impatience la réouverture du Musée des sciences et de la technologie du Canada. 

Un adolescent vêtu d’un chandail mauve sourit et regarde vers le sol.

Marcel, 14 ans, a un trouble du spectre de l’autisme. Il s’ennuie de ses visites habituelles à son musée préféré, lequel est temporairement fermé en raison de la pandémie de COVID-19. Entre temps, il consacre beaucoup de temps à créer des œuvres originales inspirées des artefacts de la collection du Musée.

« Il a dessiné certains de ses artefacts préférés, comme les modèles de navires, les trains et la petite Toyota rouge que son frère et lui “conduisaient” au Musée il y a plusieurs années, explique sa mère, Sue. Cette longue période d’isolement m’a confirmé à quel point Marcel aime les expositions de véhicules dans les musées d’Ottawa et combien il s’en ennuie. »

La famille visite le Musée depuis que Marcel a cinq ou six ans. Les trains ont toujours été ses préférés. Une des photos que Sue aime particulièrement présente un jeune Marcel au visage illuminé qui regarde une locomotive avec son père. 

Un petit garçon et son père debout sur une plateforme élevée, regardant par la fenêtre d’une locomotive au Musée.

Le petit Marcel avec son père qui regardent par la fenêtre d’une locomotive au Musée des sciences et de la technologie du Canada. Les trains ont toujours été les artefacts préférés de Marcel. 

Au cours des derniers mois, Marcel a commencé à lire sur l’histoire des transports dans une série de livres de voyage DK Eyewitness. Les livres, en plus des visites aux musées avant leur fermeture, l’ont inspiré à commencer à dessiner les artefacts. 

« Nous allions au Musée pour visiter l’exposition En pleine nature, par exemple, laquelle compte les toutes premières voitures, tentes et remorques, explique Sue. Puis, de retour à la maison, il plaçait ces artefacts dans un contexte historique en se servant de ses recherches pour dessiner les artefacts. »

Communiquer avec une conservatrice

Pendant la pandémie, Sue a commencé à faire des recherches en ligne pour trouver d’autres images d’artefacts afin de nourrir la passion de son fils. C’est ainsi qu’elle est tombée sur une entrevue de CTV avec la conservatrice des transports d’Ingenium, Sharon Babaian. 

Le reportage présentait la locomotive à vapeur CP 1201 du Musée, qui a été déménagée dans sa nouvelle demeure au Centre Ingenium à l’été 2019.

Une peinture colorée présentant une grande locomotive sur une voie ferrée; des montagnes et des arbres sont visibles en arrière-plan.

Une œuvre originale de Marcel, inspirée de la collection scientifique et technologique nationale.

« Bien que nous ne puissions visiter les “trains de Marcel” en ce moment, nous avons pu écouter Sharon raconter l’histoire des anciens trains à l’équipe de nouvelles locale, dit Sue. Je souhaite secrètement que quelqu’un l’encouragera à réaliser d’autres vidéos afin de donner vie à davantage de trésors. »

Sue a visionné le reportage avec son fils, qui lui a demandé s’ils pouvaient envoyer certaines de ses œuvres à la « dame qui s’occupe de tous les véhicules ». Lorsque Sue a téléphoné à Sharon, la conservatrice lui a dit que son appel était le meilleur moment de sa semaine.

« Je me sentais très isolée à cause de la distance “numérique” imposée par le travail en ligne en tout temps, donc j’étais ravie de recevoir l’appel d’une visiteuse pour qui le Musée est si précieux, dit-elle. Les gens comme Sue et Marcel me rappellent la chance que j’ai d’être conservatrice de notre collection incroyablement riche des transports terrestres et maritimes. »

Après leur appel, Sue a envoyé par courriel une panoplie de dessins et de peintures que Marcel avait réalisés.

« J’ai été enchantée et impressionnée par les œuvres de Marcel... il réussit à capter l’esprit des objets de façon magnifique, dit Sharon. Les images de locomotives m’ont particulièrement émerveillée. Elles étaient certainement très détaillées, mais affichaient du coup une impression de grandeur et de style. Les locomotives semblent être en mouvement. On peut s’imaginer à bord d’un wagon, derrière une locomotive, filant à toute allure à travers la campagne. Ces œuvres sont assurément un remède pour le malaise de réclusion! »

Une peinture colorée présentant deux bateaux dans l’eau. Les mots « Visit our great exhibit – Steam: A World in Motion » sont visibles au-dessus.

L’affiche promotionnelle de Marcel, conçue pour attirer les visiteurs à l’exposition La vapeur : un monde en mouvement au Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Marcel a même créé des affiches promotionnelles. Il dit les avoir conçues pour attirer les visiteurs au Musée lorsqu’il rouvrira. 

« Il a 14 ans, mais en raison de sa position sur le spectre de l’autisme, il a l’esprit d’un enfant plus jeune, explique Sue. Il s’est dit que si on voulait que les gens viennent, il ferait une affiche et ils viendront! Pour lui, c’est sa façon de communiquer et d’entrer en contact. »

Perdre la capacité de visiter leurs endroits préférés a certainement été difficile, mais Sue dit être contente que Marcel utilise l’art comme exutoire pendant la pandémie. 

« Tout d’un coup, tout ce que Marcel aime faire (natation, camping, visites aux musées) n’était plus accessible, dit-elle. Revivre ses visites au Musée a été extrêmement bénéfique et inspirant. Il en a appris beaucoup sur l’histoire des transports et est maintenant heureux d’entrer en contact avec d’autres personnes et de partager ses dessins avec “les gens qui aiment le Musée”. »  

Concours artistique en ligne 

En fait, Marcel n’est pas le seul à s’inspirer des artefacts de la collection scientifique et technologique nationale. Après la fermeture des musées, l’équipe des services aux membres d’Ingenium a lancé le concours artistique d’artefacts en ligne pour membres seulement. On encourageait les membres à parcourir la Collection d’Ingenium, à choisir un artefact à dessiner ou à peindre, puis à envoyer leur œuvre en ligne. 

Plus de 50 œuvres originales ont été reçues avant la fin du concours le 10 mai 2020. On a annoncé des gagnants dans cinq catégories. Vous pouvez admirer les œuvres gagnantes, et les artefacts dont elles sont inspirées, dans cet article.

Auteur(s)
Profile picture for user Sonia Mendes
Sonia Mendes

Sonia Mendes est la rédactrice/réviseure anglophone pour Ingenium. Elle adore fouiller en coulisse pour raconter les histoires cocasses et colorées de la vie au musée ainsi que tout ce qui touche la science et l’innovation.