Pour comprendre la santé humaine, il faut recueillir une tonne de données

6 m
Médias
Deux pieds en train de sauter
« The Human Project » se lance dans une initiative d’acquisition massive de données (image credit: Unsplash/Autumn Goodman).

Le New York Times a publié un excellent article décrivant une nouvelle initiative de recherche intitulé « The Human Project ». L’objectif est de recueillir des données auprès de 10 000 personnes pendant 20 ans, touchant à tout : la diète, l’exercice physique, les habitudes sociales, l’utilisation informatique, et plus encore. On espère en apprendre plus que jamais sur la condition humaine, et ce, grâce à l’important volume de données disponibles.

Nous sommes désolés mais l'article ressource est disponible seulement en anglais.

Voir l'article ressource
Pour comprendre la santé humaine, il faut recueillir une tonne de données
Marc Santora
Auteur(s)
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Passionné par la communication de la science, Jesse Rogerson adore promouvoir la culture scientifique auprès du public. Il représente fréquemment le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à la télévision et à la radio, ainsi que dans les réseaux sociaux et lors de congrès. Il a participé à l’élaboration d’un atelier sur la communication scientifique visant à enseigner aux professionnels de la science du Canada des méthodes plus efficaces pour communiquer leurs constats scientifiques. Astrophysicien de formation qui exerce sa profession, M. Rogerson détient un doctorat (Ph.D.) en astrophysique d’observation de l’Université York, et a récemment publié un article revu par les pairs dans The Astrophysical Journal. Il aime faire de la moto, jouer à des jeux de société et jouer au « frisbee extrême ».