L'histoire de l'origine d'Homo Sapiens a changé

10 m
Médias
Une photographie de la mandibule des fossiles d'homo sapiens nouvellement découverts
Les chercheurs croient que cette mandibule provient d'un homo sapiens précoce (crédit d’image: Hublin et al., 2017).

Des chercheurs du Max Plank Institute, en Allemagne, ont découvert des fossiles humanoïdes dans un site de Jebel Irhoud, au Maroc. Ces fossiles sont anatomiquement semblables à l’Homo sapiens et on évalue qu’ils sont vieux de 315 000 ans, soit plus de 100 000 ans plus vieux que les plus anciens restes humains découverts jusqu’ici en Éthiopie. Ces preuves viennent complètement changer notre compréhension du lieu où l’Homo sapiens a fait son apparition en Afrique et de la rapidité à laquelle il l’a faite. 

Voir l'article ressource
L'histoire de l'origine d'Homo Sapiens a changé
Pallab Ghosh
Auteur(s)
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Passionné par la communication de la science, Jesse Rogerson adore promouvoir la culture scientifique auprès du public. Il représente fréquemment le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à la télévision et à la radio, ainsi que dans les réseaux sociaux et lors de congrès. Il a participé à l’élaboration d’un atelier sur la communication scientifique visant à enseigner aux professionnels de la science du Canada des méthodes plus efficaces pour communiquer leurs constats scientifiques. Astrophysicien de formation qui exerce sa profession, M. Rogerson détient un doctorat (Ph.D.) en astrophysique d’observation de l’Université York, et a récemment publié un article revu par les pairs dans The Astrophysical Journal. Il aime faire de la moto, jouer à des jeux de société et jouer au « frisbee extrême ».