Sommes-nous en train de perdre le ciel de nuit?

Share
5 m
Médias
Une image de ville gros avec la pollution lumineuse
(crédit d'image: Unsplash/Travis T)

Comme astronome, je veux réduire la pollution lumineuse. Le moins de lumière qui brille vers le ciel, le plus d’étoiles que je peux voir dans mon télescope pendant mes nuits de recherche. Cependant, Il y a beaucoup de choses que la pollution lumineuse affecte, notamment la migration animale, la pollinisation des cultures, et la santé humaine. Voir l’histoire de BBC News.

*Nous sommes désolés mais l'article ressource est disponible seulement en anglais.

Voir l'article ressource
Sommes-nous en train de perdre le ciel de nuit?
Victoria Gill
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Jesse est un scientifique, un éducateur et un communicateur scientifique passionné. En tant que professeur adjoint à l'Université York, au département des sciences, de la technologie et de la société, il enseigne trois cours : Histoire de l'astronomie, Introduction à l'astronomie et Exploration du système solaire. Il collabore fréquemment avec le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, et prête sa voix d’expert au Réseau Ingenium. Jesse est un astrophysicien et ses recherches explorent la façon dont les trous noirs supermassifs évoluent à travers le temps. Que ce soit en classe, par le biais des médias sociaux ou à la télévision, il encourage les conversations sur la façon dont la science et la société se croisent et sur la raison pour laquelle la science est pertinente dans notre vie quotidienne.