Mesurer la biomasse d’une mangrove

5 m
Médias
Une carte du monde indiquant les emplacements des mangroves.
Des chercheurs tentant de découvrir les incidences des mangroves sur l’environnement (credit d'image: NASA Earth Observatory).

Quelle quantité de dioxyde de carbone un arbre peut-il absorber et stocker? Il s’agit d’une question difficile. Un groupe de l’Université du Maryland et le Goddard Space Flight Center de la NASA s’est rendu au parc national de Pongara, au Gabon, pour recueillir des données sur une immense mangrove : la structure des arbres, leur épaisseur et leur densité, et même la biomasse contenue dans le sol. Ces données permettront de répondre aux questions sur le stockage de carbone, la dégradation du littoral, et de faire des comparaisons avec les structures d’autres mangroves dans le monde. 

Voir l'article ressource
Mesurer la biomasse d’une mangrove
NASA Earth Observatory
Auteur(s)
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Passionné par la communication de la science, Jesse Rogerson adore promouvoir la culture scientifique auprès du public. Il représente fréquemment le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à la télévision et à la radio, ainsi que dans les réseaux sociaux et lors de congrès. Il a participé à l’élaboration d’un atelier sur la communication scientifique visant à enseigner aux professionnels de la science du Canada des méthodes plus efficaces pour communiquer leurs constats scientifiques. Astrophysicien de formation qui exerce sa profession, M. Rogerson détient un doctorat (Ph.D.) en astrophysique d’observation de l’Université York, et a récemment publié un article revu par les pairs dans The Astrophysical Journal. Il aime faire de la moto, jouer à des jeux de société et jouer au « frisbee extrême ».