Le sens de la camaraderie chez les chiens et les loups

5 m
Catégories
Médias
un loup
Votre chien a un sens de la camaraderie, les loups aussi. (credit d'image: Unsplash/Josh Felise).

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation où vous et un ami/collègue effectuiez la même tâche, mais seulement votre collègue a reçu des éloges? Frustrant, non? Si l’événement se reproduisait à répétition, il est même possible que vous cessiez de travailler avec cette personne. Il semble que les chiens et les loups font la même chose. Une nouvelle étude de la revue Current Biology a révélé que les chiens et les loups sont très sensibles à l’iniquité. Curieusement, les chiens y sont un peu moins sensibles. C’est probablement dû au fait que du point de vue d’un chien, il est toujours traité injustement (c.-à-d. ne peut monter sur le divan, ne peut manger la même chose que son maître, etc.). Les humains conditionnent les chiens à ne plus être sensibles à l’iniquité. 

Voir l'article ressource
Le sens de la camaraderie chez les chiens et les loups
Matt McGrath
Mots-clés
Auteur(s)
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Passionné par la communication de la science, Jesse Rogerson adore promouvoir la culture scientifique auprès du public. Il représente fréquemment le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à la télévision et à la radio, ainsi que dans les réseaux sociaux et lors de congrès. Il a participé à l’élaboration d’un atelier sur la communication scientifique visant à enseigner aux professionnels de la science du Canada des méthodes plus efficaces pour communiquer leurs constats scientifiques. Astrophysicien de formation qui exerce sa profession, M. Rogerson détient un doctorat (Ph.D.) en astrophysique d’observation de l’Université York, et a récemment publié un article revu par les pairs dans The Astrophysical Journal. Il aime faire de la moto, jouer à des jeux de société et jouer au « frisbee extrême ».