Le sens de la camaraderie chez les chiens et les loups

Share
5 m
Catégories
Médias
un loup
Votre chien a un sens de la camaraderie, les loups aussi. (credit d'image: Unsplash/Josh Felise).

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation où vous et un ami/collègue effectuiez la même tâche, mais seulement votre collègue a reçu des éloges? Frustrant, non? Si l’événement se reproduisait à répétition, il est même possible que vous cessiez de travailler avec cette personne. Il semble que les chiens et les loups font la même chose. Une nouvelle étude de la revue Current Biology a révélé que les chiens et les loups sont très sensibles à l’iniquité. Curieusement, les chiens y sont un peu moins sensibles. C’est probablement dû au fait que du point de vue d’un chien, il est toujours traité injustement (c.-à-d. ne peut monter sur le divan, ne peut manger la même chose que son maître, etc.). Les humains conditionnent les chiens à ne plus être sensibles à l’iniquité. 

Voir l'article ressource
Le sens de la camaraderie chez les chiens et les loups
Matt McGrath
Mots-clés
Profile picture for user Jesse Rogerson
Jesse Rogerson, Ph.D.

Jesse est un scientifique, un éducateur et un communicateur scientifique passionné. En tant que professeur adjoint à l'Université York, au département des sciences, de la technologie et de la société, il enseigne trois cours : Histoire de l'astronomie, Introduction à l'astronomie et Exploration du système solaire. Il collabore fréquemment avec le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, et prête sa voix d’expert au Réseau Ingenium. Jesse est un astrophysicien et ses recherches explorent la façon dont les trous noirs supermassifs évoluent à travers le temps. Que ce soit en classe, par le biais des médias sociaux ou à la télévision, il encourage les conversations sur la façon dont la science et la société se croisent et sur la raison pour laquelle la science est pertinente dans notre vie quotidienne.