À la rescousse du blé canadien

Margaret Newton consacrera sa vie à l’éradication de la rouille du blé. Elle soutiendra l’économie canadienne en éliminant presque complètement la perte de revenus causée par cette maladie.

Molly Gatt

Programme de journalisme du Collège Algonquin

En 1916, le Canada connaît sa pire récolte de blé. Évaluées à 200 millions de dollars, les pertes sont attribuables au champignon responsable de la rouille du blé, qui rend le grain inutilisable. La même année, Margaret Newton, qui en est à sa deuxième année d’université, fait partie de la première équipe qui étudie la rouille du blé. Elle consacrera les 25 dernières années de sa vie à la pathologie et à l’étude des spores de la rouille afin de sauver le blé canadien.

En 1922, Newton est la première femme au Canada à obtenir un doctorat en sciences agricoles. Un laboratoire a été établi à Winnipeg pour l’étude de la rouille du blé, et le ministre de l’Agriculture confie à Newton la direction de l’établissement après qu’elle a reçu son doctorat.

Newton est connue comme une personne qui travaille sans relâche, souvent jusqu’à l’épuisement. Toutefois, pendant ses rares périodes de loisir, elle aime faire de longues randonnées en canot ou d’autres activités semblables. Le dur labeur de Newton finit par donner des résultats, car, au moment où elle prend sa retraite, les pertes attribuables à la rouille sont presque nulles.

Étant la principale sommité en ce qui concerne la rouille du blé, Newton reçoit la médaille Flavelle, prix décerné en reconnaissance d’un apport important à la biologie. Malheureusement, Newton doit prendre sa retraite prématurément. N’ayant pas porté d’équipement protecteur lorsqu’elle étudiait les spores de la rouille, elle est atteinte de graves problèmes respiratoires. Elle décède en 1971 et est intronisée au Panthéon canadien des sciences et du génie en 1992.

Profile picture for user Algonquin College
Algonquin college

La philosophie organisationnelle du Collège Algonquin est définie par sa mission, sa vision et ses valeurs fondamentales. Définissant soigneusement la raison d’être de l’établissement, ces dernières visent toutes l’inspiration.

Mission : transformer l’espoir et les rêves en réussite toute la vie durant.

Vision : être un leader mondial en apprentissage personnalisé, numériquement connecté et expérientiel.

Valeurs : bienveillance, intégrité, pédagogie et respect.

(Site web en anglais seulement)

https://www.algonquincollege.com/