NCSM Bras d’or : imaginer un navire de guerre plus rapide

Modèle réduit d’hydroptère: Musée canadien de la guerre 19801222-001

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Bras d’or fut conçu par la Marine royale canadienne (MRC) pour mettre à l’essai la technologie de combat anti-sous-marin sur un hydroptère de haute mer. Navire ultra-rapide, il pouvait naviguer de la façon traditionnelle, la coque dans l’eau, ou sur ses ailes portantes, la coque complètement sortie de l’eau, à des vitesses pouvant atteindre 60 nœuds (110 kilomètres à l’heure).

Le projet d’hydroptère de la MRC trouve ses origines dans les idées novatrices d’Alexander Graham Bell, qui a conçu et mis à l’essai un hydroptère en 1919 sur le lac Bras d’Or, dans l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

L’essai du navire grandeur nature, conçu et construit au Canada, a débuté en 1968 et a démontré la faisabilité de son concept très novateur. Le programme fut cependant annulé en 1971 en raison de ses coûts élevés et des nouvelles priorités en matière de défense. Ce modèle réduit du Bras d’Or devait être utilisé dans un réservoir d’essai pour évaluer la conception du navire et sa performance.

Auteur(s)
Profile picture for user Musée canadien de la guerre
Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre est le musée national d’histoire militaire au Canada et l’un des centres muséologiques les plus respectés au monde en ce qui a trait à l’étude et à la compréhension des conflits armés.

Les origines du Musée canadien de la guerre remontent à 1880, à l’époque où celui-ci réunissait essentiellement une collection d’artefacts de la milice. Le Musée a ouvert les portes de sa nouvelle demeure, au cœur de la ville d’Ottawa, le 8 mai 2005. Son inauguration a non seulement commémoré le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, mais aussi le 125e anniversaire du Musée lui-même. Le Musée accueille chaque année environ 500 000 visiteurs.

https://www.museedelaguerre.ca