« Songs of the Ottawa » : utiliser les sons pour interpréter des données historiques

2 m
Médias
Cristina Wood et Tom Everrett examinent des documents sur l’élévation des eaux provenant de la collection Domtar/E.B. Eddy/J.R. Booth qui ont fourni certaines des données historiques utilisées pour le projet.
Cristina Wood et Tom Everrett examinent des documents sur l’élévation des eaux provenant de la collection Domtar/E.B. Eddy/J.R. Booth (Archives MSTC DEB-LDG-53) qui ont fourni certaines des données historiques utilisées pour le projet.

Les techniques de visualisation de données sont couramment utilisées par les chercheurs pour interpréter et diffuser des données. Si vous avez déjà vu des diagrammes à barres, des graphiques circulaires ou des infographies, vous avez alors constaté comment les chercheurs utilisent l’imagerie visuelle pour rendre des données complexes plus accessibles et plus faciles à comprendre.

Mais, si au lieu d’outils visuels, les chercheurs utilisaient plutôt des sons pour communiquer de l’information sur leurs travaux de recherche?

C’est là une des questions directrices qui ont incité Cristina Wood, candidate à la maîtrise en histoire publique à l’Université Carleton et titulaire de la bourse Garth-Wilson d’Ingenium, à explorer la sonification – l’équivalent sonore de la visualisation de données – pour interpréter les données qu’elle a recueillies dans le cadre du projet de recherche sur la rivière Outaouais qu’elle mène pour sa maîtrise.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le projet de Cristina intitulé « Songs of the Ottawa » en cliquant sur le lien ci-dessous (en anglais seulement).

Voir l'article ressource
« Songs of the Ottawa » : utiliser les sons pour interpréter des données historiques
Carleton University, Faculty of Arts and Social Sciences
Auteur(s)
Profile picture for user Tom Everrett
Tom Everrett, Ph.D.

En tant que conservateur, Communications, à Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada, Tom Everrett axe principalement sa recherche sur l’histoire de la technologie du son, s’intéressant plus particulièrement aux méthodes de recherche sur les artefacts du domaine sonore. Il a récemment dirigé deux expositions permanentes au Musée des sciences et de la technologie du Canada : Concevoir le son, qui illustre les importantes innovations en technologies sonores, et La technologie prêt-à-porter, qui explore les liens historiques entre la technologie et le corps. M. Everrett a obtenu son doctorat (Ph.D.) à l’Université Carleton, à Ottawa, où il a également déjà enseigné (School of Journalism and Communication). Il est en outre professeur auxiliaire aux études en conservation, toujours à Carleton (Institute for Comparative Studies in Literature, Art and Culture). On peut le suivre sur Twitter à @CommTechCurator.