Le droit de vote pour les femmes : la politique en temps de guerre étend le suffrage aux femmes

Jour du scrutin à l’hôpital canadien d’Orpington, décembre 1917: Collection d’archives George-Metcalf Musée canadien de la guerre 19930003-568

La Première Guerre mondiale a suscité des changements fondamentaux dans la société. Entre autres, les femmes ont obtenu le droit de vote.

Les femmes participaient à l’effort de guerre de toutes sortes de façons, mais elles ne pouvaient pas voter.

Cela a changé en 1917. Cherchant le soutien qui lui permettrait d’introduire la conscription, le gouvernement a accordé le droit de vote aux élections fédérales aux femmes dont le mari, le père ou un fils était dans les forces armées. Comme prévu, la plupart d’entre elles ont appuyé le gouvernement, et la conscription est devenue loi.

Le droit de vote fut ensuite accordé à la plupart des autres femmes en 1919. Même s’il s’agissait d’un calcul politique en temps de guerre, plutôt que de la reconnaissance des droits et responsabilités des Canadiennes, le droit de vote a été une étape importante vers la reconnaissance du fait que les femmes ont les mêmes droits que les hommes.

Auteur(s)
Profile picture for user Musée canadien de la guerre
Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre est le musée national d’histoire militaire au Canada et l’un des centres muséologiques les plus respectés au monde en ce qui a trait à l’étude et à la compréhension des conflits armés.

Les origines du Musée canadien de la guerre remontent à 1880, à l’époque où celui-ci réunissait essentiellement une collection d’artefacts de la milice. Le Musée a ouvert les portes de sa nouvelle demeure, au cœur de la ville d’Ottawa, le 8 mai 2005. Son inauguration a non seulement commémoré le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, mais aussi le 125e anniversaire du Musée lui-même. Le Musée accueille chaque année environ 500 000 visiteurs.

https://www.museedelaguerre.ca