Un gigantesque artefact est installé dans le Centre de conservation des collections

5 m
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada
La presse Goss dans sa nouvelle demeure.

La semaine dernière, une presse à imprimer Goss est arrivée dans le nouveau Centre de conservation des collections d’Ingenium à Ottawa. La presse, qui pèse 32 tonnes métriques, soit l’équivalent d’environ cinq éléphants africains, est l’une des pièces les plus lourdes de la collection scientifique et technologique nationale.

Fabriquée en 1899 et utilisée pendant plusieurs décennies, la presse Goss était plus efficace que ses ancêtres, permettant ainsi d’imprimer les journaux quotidiens plus rapidement et en plus grand nombre. Sa taille jugée petite pour une presse d’imprimerie industrielle, l’appareil a servi à Montréal, à Edmonton et à Medicine Hat.

Jusqu’à tout récemment, une paire de grues auraient été nécessaires pour déplacer un objet si lourd. Heureusement, les travailleurs avaient accès à un lève-palette suffisamment solide pour sortir l’artefact hors de son ancienne demeure et le transporter dans un entrepôt situé tout près du Musée des sciences et de la technologie du Canada. La presse a ensuite été placée sur un camion à plate-forme et portée, très soigneusement, au bout de la rue. Rendu au tout nouveau Centre de conservation des collections aménagé à cet effet, le camion a pu se rendre directement à l’endroit désigné et placer la presse sur le plancher renforcé. Du début à la fin, le processus a pris environ quatre heures.

Le Centre de conservation des collections est une installation de pointe conçue pour protéger et présenter la collection d’Ingenium, qui compte trois musées nationaux : le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l'espace du Canada et le Musée des sciences et de la technologie du Canada.

Tard en mai 2019, une presse à imprimer Goss est arrivée dans le nouveau Centre de conservation des collections d’Ingenium à Ottawa. La presse, qui pèse 32 tonnes métriques, soit l’équivalent d’environ cinq éléphants africains, est l’une des pièces les plus lourdes de la collection scientifique et technologique nationale.

Tard en mai 2019, une presse à imprimer Goss est arrivée dans le nouveau Centre de conservation des collections d’Ingenium à Ottawa. La presse, qui pèse 32 tonnes métriques, soit l’équivalent d’environ cinq éléphants africains, est l’une des pièces les plus lourdes de la collection scientifique et technologique nationale.

Auteur(s)
Profile picture for user Melissa Gruber
Melissa Gruber

Melissa Gruber est agente de communications stratégique à Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada. Elle a œuvré au sein d’organisations de sensibilisation, de financement et de programmation nationales dans les secteurs public, privé et sans but lucratif. Melissa s’intéresse beaucoup au pouvoir qu’ont les établissements culturels d’améliorer les résultats sociaux et de nous permettre d’imaginer le monde tel qu’il pourrait être.