Fabriquer des masques en temps de pandémie de la COVID-19

Share
2 m
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada
Un des masques de ma mère, qu’elle a fabriqué pour sa sœur (qui aime beaucoup les corbeaux).

Un des aspects les plus visibles de la pandémie est la protection que nous portons – du moins pour ceux qui y ont accès. On constate en effet une pénurie d’équipement de protection individuelle (EPI) ces jours-ci, ce qui a poussé de nombreuses couturières à mettre de côté leurs projets et à coudre masque après masque après masque (contenu en anglais seulement) et autres vêtements essentiels.

J’ai épuisé tous mes grands tissus – habituellement utilisés pour les draps en mousseline – en cousant des masques pour ma famille et mes amis qui les portent lors de leurs courses hebdomadaires à l’épicerie et à la pharmacie. Après avoir cherché des pièces de tissu fantaisistes sur Etsy, ma mère a envoyé plusieurs masques à sa sœur qui travaille dans le secteur de la santé aux États-Unis. Certaines couturières ont laissé aller leur créativité en concevant pour elles-mêmes des masques ornés de paillettes ou de broderies ou agencés à leurs vêtements préférés, et en les montrant dans les réseaux sociaux (contenu en anglais seulement).

Avez-vous fabriqué des masques ou autres articles de protection? Diffusez vos réflexions, vos expériences et vos photos en utilisant le mot-clic #ConserverEnQuarantaine.

Auteur(s)
Profile picture for user Isabella Redgate
Isabella Redgate

Isabella Redgate est étudiante diplômée en histoire publique de l’Université Carleton, et stagiaire à Ingenium.