Bricolage du lendemain de Noël

6 m
Médias
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada

Une fois les cadeaux développés, la dinde dévorée et les cartes ouvertes, quoi de mieux pour occuper un lendemain de Noël que de prendre plaisir à bricoler quelque chose? En regardant autour de vous, vous constaterez une abondance de matériaux qui invitent à l’artisanat, à la construction et au bricolage : des boîtes!

Le carton est l’un des matériaux les plus polyvalents qui soient. Il est peu coûteux, léger, abondant, résistant et tout à fait sous-estimé. Il est partout : boîtes de papier mouchoir, rouleaux d’essuie-tout et de papier hygiénique, boîtes de céréales, boîtes d’expédition et de cadeau, et le temps des fêtes est le moment idéal pour en trouver. Si vous cherchez des matériaux, examinez votre bac de recyclage (et n’oubliez pas de consulter un adulte avant de prendre une boîte qui sert déjà à quelque chose!).

Voici quelques-unes de nos idées préférées, dont vous pourrez vous inspirer pour vos bricolages en carton, et des trucs et conseils pour vous aider à démarrer.

Nos bricolages préférés

Circuit de bille 

Faites appel à votre imagination, et à une série de tubes et d’obstacles, pour créer un trajet sinueux qui mènera une bille du départ à l’arrivée. Comme les circuits de billes fonctionnent avec la gravité, vous devrez placer la bille assez haut au départ pour qu’elle ait assez d’énergie pour se rendre jusqu’à l’arrivée.

  • Conseil numéro 1 : Prenez le plus gros morceau de carton que vous avez. Il vous servira de structure de base. Appuyez-le contre un mur pour le stabiliser, puis attachez-y les tubes et les obstacles qui forment le circuit.
  • Conseil numéro 2 : Si vous manquez de rouleaux pour fabriquer des tubes, confectionnez des gouttières en pliant du carton!
Un chat regarde à travers une grande ouverture circulaire pratiquée dans le côté d’une boîte de carton.

Les chats aiment peut-être encore plus les boîtes de carton que vous!

Habitat fait main pour animal de compagnie 

Pourquoi ne pas mettre vos talents au service de votre animal de compagnie? Votre chat aime-t-il les boîtes? Fabriquez-en une exprès pour lui en forme de fusée! Votre hamster a-t-il besoin d’exercice? Fabriquez-lui une structure où il pourra grimper!

  • Conseil numéro 1 : Renseignez-vous sur les besoins de votre animal pour vous assurer que votre invention est sécuritaire pour lui. Certains animaux grignotent le carton comme s’il s’agissait d’une collation!
  • Conseil numéro 2 : Comment pourriez-vous adapter votre idée pour fabriquer des forts ou des meubles conçus pour VOUS?

Machine de Goldberg

Ici, comme pour le circuit de bille, une série d’engins forment ensemble une machine délibérément compliquée de réactions en chaîne. Mais cette fois, les nombreux éléments servent au transfert d’énergie d’un obstacle à l’autre, jusqu’au dénouement final. Ce qui compte ici, c’est de bien synchroniser l’ensemble, de créer un élan, d’abattre des éléments, ou de les faire rouler ou tomber et de finir sur une touche spectaculaire.

  • Conseil numéro 1 : Utilisez aussi autre chose que du carton, comme un soulier, des rondelles de hockey, des jouets, des dominos… Bref, tout ce que vous avez à portée de main.
  • Conseil numéro 2 : Ne vous découragez pas! Faire fonctionner une telle machine du premier coup est très difficile. Vous devrez probablement essayer plus d’une fois, mais c’est justement ça qui est amusant! Cherchez de l’inspiration sur YouTube.

La machine de Goldberg est un appareil conçu pour démontrer le transfert de l’énergie. Cette machine en montre six formes : l’énergie potentielle chimique, l’énergie thermique, l’énergie lumineuse, l’énergie sonore (ou acoustique, c’est-à-dire les vibrations), l’énergie cinétique et l’énergie gravitationnelle. La démonstration commence avec une balle de golf et met à profit divers types de transfert d’énergie au moyen de jeux de dominos, de boucles, de chutes, de poulies, de leviers et du pendule de Newton, avant de terminer avec une bille.

Jeux d’arcade et jeux de table

Pensez à votre sport ou jeu vidéo préféré, à vos montagnes russes favorites ou à un jeu de foire que vous affectionnez particulièrement. En vous servant de carton, pourriez-vous recréer ce jeu ou vous en inspirer pour en inventer une nouvelle version?

  • Conseil numéro 1 : Certains jeux (surtout ceux où on doit lancer quelque chose) doivent être très solides! Imaginez des façons de solidifier votre jeu et consultez, ci-dessous, la section qui explique comment attacher des morceaux de carton ensemble. Pour voir comment on a amélioré ce jeu d’anneaux, voir Instructables Online [en anglais].
  • Conseil numéro 2 : Essayez d’imaginer des moyens d’adapter votre jeu pour qu’on puisse y jouer à plusieurs.
Six enfants assis par terre fabriquent de petits jeux à partir de boîtes de carton.

Créer toute une arcade de jeux différents, c’est facile, avec assez d’amis!

Plusieurs bandes élastiques tendues au-dessus d’une ouverture pratiquée dans des morceaux de carton empilés forment une guitare sans manche.

Fabriquez un instrument à cordes en carton. L’Orchestre du CNA compte 39 instruments à cordes, et chacun contribue à sa manière à la symphonie.

Instruments de musique en carton

On peut créer tant d’instruments de musique avec ce matériau polyvalent! Voici comment fabriquer un cord-o-lon.

  • Conseil numéro 1 : Pour fabriquer d’excellents maracas ou bâtons de pluie, remplissez des tubes en carton de pâtes alimentaires ou de riz non cuits, puis bloquez-en les deux extrémités.
  • Conseil numéro 2 : Pouvez-vous fabriquer des instruments en carton pour tout un orchestre? Essayez de fabriquer des instruments à percussion (que l’on frappe pour produire des sons) ou des instruments à vent (dans lesquels on souffle pour produire des sons). Vous pouvez même vous fabriquer un mirliton ou gazou!

Jouets faits main

Maisons de poupées, châteaux, cachettes, meubles, véhicules et paysages : le carton est parfait pour ajouter du piquant à vos jeux. Et ce qui est encore mieux, c’est que vous pouvez ainsi les personnaliser!

  • Conseil numéro 1 : Réinventer, redécorer, réutiliser. L’avantage du carton, c’est qu’il s’adapte à tous les jouets que vous possédez!
  • Conseil numéro 2 : Si ce que vous fabriquez doit aller avec un jouet existant, assurez-vous de bien prendre vos mesures pour que votre création soit de la bonne taille!
Cantaloup avec des yeux lumineux et un casque en carton

Un maléfique cantaloup prêt à se battre pour devenir maître du monde!

Déguisements en carton

Avez-vous déjà rêvé de devenir astronaute? De vous transformer en chevalier du Moyen-Âge? En pirate? En roi ou en reine? Ou alors en robot, ou en monstre? Réalisez votre rêve (à l’aide d’un peu de carton).

  • Conseil numéro 1 : Mesurez deux fois plutôt qu’une avant de couper! Si vous voulez que les pièces s’ajustent bien, elles doivent être de la bonne taille.
  • Conseil numéro 2 : Pour créer de beaux plis bien arrondis, faites une incision sur le carton, mais seulement sur la première couche extérieure.
  • Conseil numéro 3 : Ajoutez des décorations, des couleurs et des motifs pour obtenir un déguisement sensationnel!

Comment fixer des morceaux de carton les uns aux autres

On pense souvent au ruban adhésif quand on veut attacher des morceaux de carton les uns aux autres, mais le résultat est rarement assez résistant. Heureusement plusieurs autres techniques et outils peuvent vous aider à réaliser vos créations.

Quelques outils utiles pour préparer et couper le carton :

  • Crayon
  • Règle
  • Ciseaux
  • Couteau universel (voir l’avertissement ci-dessous) et tapis de découpe (ou un autre morceau de carton)
  • Poinçon ou tournevis pour percer des trous
  • Pinces

Quelques outils utiles pour fixer des morceaux les uns aux autres :

  • Attaches en laiton
  • Attache-câbles
  • Fil métallique
  • Attaches souples (pour sacs à déchets)
  • Colle blanche
  • Ruban gommé : ruban-cache ou ruban adhésif en toile
  • Pistolet à colle (un adulte doit superviser!)

Certaines coupes permettent aussi de solidifier la fixation. Jetez un coup d’œil à cette photo : vous y verrez diverses options. Plusieurs méthodes pourraient vous être utiles selon le projet et les morceaux de carton que vous voulez fixer les uns aux autres.

Vous pouvez solidifier le carton en collant une série de renforts, droits ou en forme de x, puis en y collant une deuxième épaisseur. Le carton sera ainsi plus rigide.

Un panneau d’information montre différentes techniques pour fixer des morceaux de carton les uns aux autres au moyen de formes : des ailes, des fentes, des languettes, attaches et équerres.
CRÉDIT PHOTO : Ingenium
Les moyens de rendre votre création de carton indestructible (ou presque) ne manquent pas!

La sécurité d’abord!

Même si « c’est juste du carton », il faut tout de même suivre certaines règles de sécurité pour éviter les blessures :

  • Inspectez votre carton, car vous pourriez y trouver des agrafes coupantes.
  • Vérifiez s’il y a des bords coupants : tout le monde sait que les coupures de papier ont beau être petites, elles sont très douloureuses!
  •  Pour adoucir les bords, vous pouvez les poncer avec du papier émeri.

Si vous utilisez un couteau universel :

  • Portez toujours des lunettes de protection.
  • Tenez-le comme un stylo et appuyez légèrement.
  • Coupez toujours à plat sur un tapis de découpe.
  • Coupez toujours vers l’extérieur et non vers vous.
  • Ne coupez jamais de long de votre autre main, surtout en dirigeant la lame vers votre pouce.
  • Rangez toujours la lame lorsque vous avez terminé.
  • N’essayez jamais, jamais d’attraper un couteau qui tombe.

Si vous utilisez un pistolet à colle :

  • Travaillez dans un endroit adapté, de préférence sur un morceau de carton ou un tapis de bricolage.
  • Placez une assiette métallique sous le bec du pistolet pour attraper les gouttes de colle.
  • NE TOUCHEZ JAMAIS le bec (il est chaud!).
  • Attendez que la colle ait durci avant d’y toucher. Si vous vous échappez de la colle chaude sur le doigt, soufflez dessus pour la refroidir plus rapidement. N’essayez pas de l’enlever, sinon vous vous brûlerez plus d’un doigt.
  • NE RETIREZ PAS le bâtonnet de colle en tirant sur le bout.
  • Ne déposez pas le pistolet à colle sur le côté lorsqu’il est chaud.
  • N’essayez jamais d’attraper un pistolet à colle qui tombe.
Un garçon joue avec une catapulte fabriquée à partir d’une boîte de carton.

Montrez-nous vos projets! Ajoutez la balise du Musée des sciences et de la technologie du Canada, @MuséeSciTech

Un garçon examine son travail après avoir coupé des ailes dans un rouleau de papier hygiénique.

Contemplation des possibilités qu’offre une pièce en carton bien découpée

Poussez plus loin l’activité!

Nous puisons beaucoup d’inspiration de nombreux auteurs et bricoleurs pour qui, comme pour nous, le carton est un matériau universel et fascinant. Voici certains de nos préférés [en anglais] :

  • Boxitects : Voilà l’histoire de deux boîtotectes, qui adorent fabriquer des objets étonnants à partir de boîtes de carton.
  • Cain’s arcade : Quand Cain avait 9 ans, il a construit une arcade pleine de jeux en carton dans le commerce de pièces d’auto de son père. Sa création a attiré l’attention d’un cinéaste qui attendait une pièce pour sa voiture. Les jeux lui ont plu au point où il a fait un film à leur sujet, et le film a lancé un mouvement!
  • Zygote Brown Design : Confectionnez les costumes en carton compliqués (mais réalisables) que vous pourrez porter. Vous pourrez télécharger des patrons à peu de frais, ou simplement chercher de l’inspiration.
  • Make Do : Système de fixation de morceaux de carton, Make Do est facile à utiliser et permet la fabrication de créations durables. Un petit tournevis est fourni avec les attaches, ainsi qu’une scie à carton amusante à employer. Le site web comporte une galerie de photos pleine d’idées.
Auteur(s)
Profile picture for user Catherine Émond
Catherine Émond

C’est dans des musées que Catherine s’est découvert une passion pour la transmission de connaissances. Elle fait partie de l’équipe affectée à l’Expérience des visiteurs au Musée des sciences et de la technologie du Canada. Elle aime tester et créer des activités ingénieuses pour l’atelier de fabrication Exploratek, où elle invite les gens à relever divers défis consistant à bricoler quelque chose. Elle puise son inspiration dans les créations des visiteurs et adore inventer de nouveaux projets de sciences, technologies, ingénierie, arts et mathématiques (STIAM).

Profile picture for user Michelle Campbell Mekarski
Michelle Campbell Mekarski

En tant que conseillière scientifique au Musée des sciences et de la technologie du Canada, Michelle Campbell Mekarski vise à combler l’écart entre la communauté scientifique et le public en rendant les sciences et la technologie intéressantes, accessibles et amusantes. Détentrice d’un doctorat en biologie évolutionniste et en paléontologie, elle possède de nombreuses années d’expérience en conception et en animation d’activités de vulgarisation scientifique. Dans ses temps libres à l’extérieur du Musée, elle enseigne à l’Université d’Ottawa ou à l’Université Carleton, fouille le sol à la recherche de fossiles ou se détend au bord de l’eau.