Bákvḷá : une exposition collaborative sur la culture alimentaire des Heiltsuk, ancrée dans le lieu

Share
3 m
Médias

La Nation Heiltsuk se trouve sur la côte centrale de ce que l’on appelle maintenant la Colombie-Britannique, et son village principal se situe à Bella Bella. Les Heiltsuk étant établis sur ce territoire depuis des temps immémoriaux, l’idée du Canada leur est récente. Cette idée a exigé de leur part des sacrifices et des ajustements beaucoup plus importants que ceux qu’ont connus les colons qui se sont installés sur ce territoire. 

Malgré le colonialisme et le génocide que décrit le rapport de la Commission de vérité et réconciliation, les Heiltsuk n’ont rien perdu de leur résilience, de leur adaptabilité et de leur fierté. Ils peuplent encore cet environnement dynamique que bordent l’océan et les montagnes de la côte, un territoire riche de vie sous toutes ses formes, dont une flore et une faune variées, auxquelles ils sont encore étroitement liés. Leur expérience et leur connaissance du territoire et de l’océan sont millénaires.

La tradition des Heiltsuk et les connaissances qu’elle incarne comptent parmi les éléments qui les rattachent à leur territoire, en particulier leur cycle saisonnier de cueillette de nourriture. À titre de conservateur de l’agriculture et de la pêche à Ingenium, j’ai l’honneur de collaborer avec la Nation Heiltsuk pour préparer cette exposition intitulée Bákvḷá, qui permettra aux visiteurs de découvrir cette tradition.

Bákvḷá est un mot heiltsuk qui signifie « récolter et préparer de la nourriture en vue de l’hiver ». Mais son sens est plus large, et sa connotation positive : il signifie aussi récolter la nourriture de bonté de cœur et d’esprit, en honorant les lois ancestrales des Heiltsuk. 

Le mot Bákvḷá évoque aussi le partage avec ceux qui ne peuvent pas contribuer au travail ardu qu’exigent certaines récoltes, comme celle des œufs de hareng sur algue, sur laquelle porte cette exposition. La nourriture perpétue le lien des Heiltsuk avec leur territoire, leur histoire et leurs systèmes de connaissances, avec leur identité même. Comme l’a écrit la doctorante Vina Brown, qui a lancé ce projet en publiant un article savant, « Sans ces liens, nous cesserions d’être Heiltsuk. »

L’exposition Bákvḷá se penche sur le thème de la régénération et sur le début du cycle du Bákvḷá. Elle examine la pêche aux œufs de hareng sur algue que pratiquent les Heiltsuk dans les eaux cristallines de la côte centrale de la Colombie-Britannique et sur la nourriture saine qu’elle leur apporte. Grâce à de magnifiques images, cette exposition met en valeur cette pratique de pêche durable, qui consiste à récolter les œufs que des poissons ont déposés sur le varech et sur des branches de pruche. La récolte permet aux harengs de frayer à nouveau. 

Bákvḷá est conçue et présentée en collaboration par la Nation Heiltsuk et par le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada. Présentée en langue heiltsuk, ainsi qu’en anglais et en français, Bákvḷá est la première exposition du musée montée dans le cadre de son programme Culture alimentaire autochtone. Dans les mois à venir, l’exposition sera lancée simultanément à la Grande maison (Big House) de Bella Bella, en Colombie-Britannique, et au Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, à Ottawa, en Ontario. Surveillez nos activités pour connaître les détails de cette captivante exposition.

Profile picture for user William Knight
William Knight
Profile picture for user Frank Brown
Frank Brown

Frank Brown est membre de la Nation Heiltsuk de Bella Bella. Son nom de chef héréditaire Yím̓ ás est λáλíya̓ sila, qui signifie « celui qui se prépare au plus grand potlatch ». Il est professeur associé au département de gestion des ressources et de l’environnement de l’Université Simon Fraser, et l’Université Vancouver Island lui a récemment décerné un doctorat honorifique en droit. Il siège au Conseil consultatif pour les communautés autochtones de la BMO.