À l’intérieur de la boîte à cigares : aperçu d’une petite presse d’imprimerie canadienne

Share
5 m
Médias
Des artefacts d’imprimerie en fonte, entourés d’autres artefacts, attendent d’être emballés et transférés au Centre Ingenium (nos d’artefacts : 1988.0617, 1988.0618, 1988.0627 et 1988.0626).

Parfois, les artefacts de la collection d’Ingenium nous permettent de jeter un coup d'œil sur un petit bout du passé canadien. À titre de conservatrice adjointe, j’en ai récemment fait moi-même l’expérience lorsque j’ai pu voir ce à quoi pouvait ressembler la vie dans une petite entreprise d’impression.

Au printemps 2021, l’équipe de conservation était chargée d’emballer les artefacts dans le cadre du déménagement en cours des anciennes installations d’entreposage vers le nouveau Centre Ingenium à Ottawa. Pendant l’emballage, des membres de l’équipe ont trouvé des caractères en fonte. Ces caractères de métal étaient placés manuellement pour imprimer du matériel comme des journaux ou des affiches.

Deux artefacts rangés dans une boîte de bois. Ils sont composés de caractères en fonte organisés en ordre alphabétique de droite à gauche. Le premier artefact porte une étiquette blanche sur laquelle on peut lire « 880617 » en noir. Il s’agit d’un type de caractères de titrage avec empattements. Le deuxième artefact porte une étiquette blanche sur laquelle on peut lire « 880618 » en noir. Il s’agit d’un type de caractères condensés à 16 points avec empattements.

Un type de caractères de titrage à 16 points (no d’artefact : 1988.0617) et un type de caractères condensés à 16 points (no d’artefact : 1988.0618), rangés dans une boîte à cigares.

Ces artefacts font partie d’un groupe plus large d’artefacts d’imprimerie, provenant tous du même donateur, qui étaient utilisés dans un « atelier multigamme d’une seule personne » dans les années 1920. Le père et le grand-père du donateur représentent deux générations d’imprimeurs ayant exploité l’entreprise à partir de leur sous-sol à Lindsay, en Ontario. Cette collection compte 56 artefacts, dont une presse Prouty. Notre collection en ligne présente plus de détails. La méthode d’entreposage de ces pièces dans l’imprimerie avant d’arriver chez Ingenium est l’élément qui les a rendues si particulières au sein d’une collection qui comporte un si grand nombre d’artefacts fascinants.

La majorité des caractères en fonte de la collection de Lindsay est conservée dans trois meubles typiquement utilisés par des imprimeurs. Ce genre de meuble contient des compartiments à caractères, soit des tiroirs construits spécifiquement pour l’organisation des caractères. Les trois meubles sont assez hauts, on les place directement sur le sol et contiennent de 13 à 20 tiroirs, ou compartiments à caractères. Les caractères en fonte trouvés par l’équipe de conservation étaient toutefois originalement entreposés dans un autre meuble (no d’artefact : 1988.0588). Ce petit meuble, que l’on appelle « boîtier à fusette », fait environ 25 cm de hauteur et ne compte que trois tiroirs. Selon son dossier d’artefact, l’intérieur du tiroir du haut était recouvert d’une copie du journal The Globe du 22 décembre 1916. Au départ, il y avait cinq types d’artefacts d’imprimerie en fonte entreposés dans le meuble. Quatre de ces artefacts étaient rangés dans deux boîtes à cigares Colorado Claro Perfecto. 

Un meuble en bois avec trois tiroirs repose sur une tablette grise. La peinture foncée s’écaille à l’avant et chaque tiroir est doté de deux poignées rondes blanches. Une des poignées n’est pas visible, car elle est recouverte d’une étiquette blanche sur laquelle on peut lire « 880588 » en noir.

Ce meuble, que l’on appelle « boîtier à fusette », contenait à une certaine époque des caractères en fonte dans un atelier multigamme d’une seule personne à Lindsay, en Ontario, au début des années 1920 (no d’artefact : 1988.0588).

Lorsque l’équipe est tombée sur les objets en emballant les artefacts à déménager, elle a mis les caractères de côté pour que je les voie et m’a amené au meuble. Comparativement à un meuble à caractères habituel, il est en effet petit! Comme vous pouvez voir, la peinture du meuble est un peu écaillée. Toutefois, de magnifiques poignées de porcelaine ornent toujours de devant de chaque tiroir. Les caractères ne sont plus entreposés dans le meuble, mais se trouvent toujours dans les boîtes à cigares originales. Voici les artefacts entreposés dans les boîtes à cigares : un type de caractères de titrage à 16 points (no d’artefact : 1988.0617), un type de caractères condensés à 16 points (no d’artefact : 1988.0618), un type de caractères cursifs noirs de l’entreprise Connor’s Sons Type Founders à New York (no d’artefact : 1988.0626) et un type de caractères gothiques ornés à 18 points (no d’artefact : 1988.0627).

Deux artefacts sont rangés dans une boîte de bois. Ils sont composés de caractères en fonte organisés en ordre alphabétique de droite à gauche. Le premier artefact porte une étiquette blanche sur laquelle « 880627 » est inscrit en noir. Il s’agit d’un type de caractères gothiques ornés avec empattements. Le deuxième artefact porte une étiquette blanche sur laquelle on peut lire « 880626 » en noir. Il s’agit d’un type de caractères cursifs noirs à 24 points très ornés.

Un type de caractères gothiques ornés à 18 points (no d’artefact : 1988.0627) et un type de caractères cursifs noirs à 24 points (no d’artefact : 1988.0626), rangés dans une boîte à cigares.

Le meuble et son contenu original donnent vie à cette petite imprimerie. Ces articles nous montrent ce à quoi pouvait ressembler la routine des gens qui géraient cet atelier dans leur sous-sol. La présence d’objets quotidiens, comme le journal The Globe utilisé pour recouvrir le fond d’un tiroir et des boîtes à cigares pour ranger les caractères, donne un charme incroyable à ce groupe d’artefacts. L’utilisation originale par le propriétaire d’un meuble de couture pour ranger des caractères en fonte se démarque des autres groupes d’artefacts que j’ai vus. 

Heureusement, les artefacts d’imprimerie en fonte sont maintenant emballés et prêts à se rendre vers leur nouveau lieu d’entreposage dans le Centre Ingenium, où ils seront préservés comme un petit bout de l’histoire du Canada.

Profile picture for user Sarah Jaworski
Sarah Jaworski

Sarah Jaworski est conservatrice adjointe chez Ingenium. Iel détient un B.B.A. en arts visuels en atelier avec une mineure en biologie, ainsi qu’une M. Sc. en art judiciaire et portrait-robot. Iel est également artiste judiciaire à la pige.