Vive les sciences! Épisode 3: le globe Rand McNally

David Pantalony et Dave Schellenberg avec globe Rand McNally

Nous avons le monde entier à portée de mains! Cette semaine, Dave explore un objet culte du Musée des sciences et de la technologie, le globe Rand McNally. Voyagez partout dans le monde sans quitter votre bureau, pendant que Dave rencontre notre curateur, David Pantalony.

00:15

Dave S. : Un million de personnes sont passées devant, mais est-ce que vous l’avez déjà

00:17

examiné de plus près? Explorer le globe terrestre de six pieds au Musée

00:22

des sciences et de la technologie dans cette édition de Vive les sciences!

00:26

Dave S. : Et voici David Pantalony, il est conservateur ici au Musée des sciences et de la technologie.

00:29

David, bienvenue; qu’est-ce qui se trouve devant nous?

00:32

David P. : Merci. C’est le grand globe terrestre de Rand McNally de six pieds, datant de 1967

00:36

Dave S. : Et où se trouvait-il auparavant dans le musée?

00:38

David P. : Bien, durant des années, à partir de 1967, il était placé à l’entrée du musée; aussi, pendant une assez longue période, il a fait partie de l’exposition Le Canada dans l’espace.

00:48

Dave S. : Donc, sitôt entrés dans le musée, c’était la première chose que vous voyiez?

00:51

David P. : Oui, c’était le point d’entrée spectaculaire; il captait l’attention et ramenait les visiteurs en 1967, dans « leur monde ».

00:59

Dave S. : En effet, et qu’est-ce que ce globe a d’unique, de particulier?

01:03

David P. : Bien, ce qui est intéressant à son sujet, c’est qu’il est de Rand McNally;il s’en trouvait plusieurs exemplaires répartis dans des bibliothèques et des institutions

01:13

durant les années 1960. C’était alors l’ère de l’espace en quelque sorte, et

01:16

le globe permettait à tous de se situer dans cette ère de l’espace, de faire partie

01:26

de l’imaginaire de cette époque. 1:20-1:22

01:28

Dave S. : Et est-ce qu’il y a une caractéristique de ce globe que vous aimez plus particulièrement?

01:34

1:23-1:40 David P. : Bien, j’aime beaucoup le relief

01:37

physique en 3D de la Terre. Regardez ici, ce sont les Rocheuses. La peinture par exemple

01:41

: une équipe complète de Rand McNally a mis de nombreuses semaines à appliquer les

01:44

différentes couleurs; voyez toutes ces couleurs ici, ces différentes nuances qui marquent

01:47

la diversité des reliefs. Certains de ces reliefs ont même été sculptés avec des

01:51

instruments de dentiste. 1:41-1:46

01:51

Dave S. : Maintenant, David, il y a des villes sur le globe, et certaines autres villes n’y

01:56

sont pas. Qu’est-ce que vous voyez quand vous le regardez?

02:00

1:47-1:58 David P. : C’est intéressant de constater

02:02

où il y a un grand nombre de villes, comme ici, on voit les capitales européennes. Puis,

02:07

en Afrique, il n’y en a que trois : Le Caire, Tunis et Alger; le reste est totalement vide.

02:14

Dave S. : Est-ce parce qu’il n’y avait rien là, en Afrique, ou?

02:17

David P. : Cela signale les préoccupations, ou ce qui n’éveillait pas la curiosité

02:20

à l’époque, ou ce qui n’intéressait pas les visiteurs, ou ce que Rand McNally

02:22

considérait comme dénué d’intérêt. Ici, nous avons Ottawa, en rouge clair; ce

02:24

globe a donc été fabriqué à l’intention de la population d’Ottawa. Washington est

02:26

en noir; on a donc deux villes en Amérique du Nord... Oh! Il faut ajouter Mexico.

02:28

Dave S. : Ce que je trouve intéressant aussi, c’est qu’il y a des provinces au Canada,

02:31

mais il n’y a pas d’États.

02:31

David P. : Oui, c’est probablement parce que le globe était destiné à être vu par

02:32

des Canadiens; vous verrez donc le tracé léger de toutes les frontières des provinces

02:34

du Canada.

02:34

Dave S. : David Pantalony, conservateur ici au Musée des sciences et de la technologie,

02:37

merci d’avoir été des nôtres!

02:38

David P. : Merci à vous!

Auteur(s)
Profile picture for user Musée des sciences et de la technologie du Canada
Musée des sciences et de la technologie du Canada