Vive les sciences! Épisode 2: Tokamak, le réacteur de fusion nucléaire

réacteur de fusion nucléaire le Tokamak

L’énergie nucléaire sans les radiations dangereuses. Voilà le rêve captivant du réacteur Tokamak, notre sujet aujourd’hui de Vive les sciences!

Pour célébrer la semaine Parlons énergie, Dave visite les coulisses avec la conservatrice Anna Adamek pour découvrir les histoires électrisantes derrière certains des artefacts de notre collection, provenant du domaine de l’énergie.

00:23
Dave : L’énergie nucléaire sans les radiations dangereuses.
00:25
Voilà le rêve captivant du réacteur Tokamak, notre sujet aujourd’hui de Vive les sciences!
00:31
Dave : Je vous présente Anna Adamek. Anna est conservatrice des ressources naturelles
00:34
ici au Musée des sciences et de la technologie du Canada.
00:36
Nous portons des gants et contemplons le rêve. Quel est ce rêve encore?
00:41
Anna : Il s’agit du rêve de la fusion nucléaire.
00:45
Anna : Nous sommes devant Tokamak, le réacteur de fusion nucléaire du Canada.
00:49
Dave : La fusion nucléaire… voilà qui est différent de ce que fait un réacteur nucléaire?
00:52
Anna : Il existe deux types de réacteurs nucléaires.
00:55
Anna : Il y a le réacteur de fusion nucléaire qui soude le noyau et le réacteur de la fission nucléaire qui sépare les atomes.
01:03
Anna: Le réacteur ici est un réacteur de fusion nucléaire.
01:06
Dave : Le rêve est donc de produire de l’électricité autrement que ce qui se fait présentement.
01:11
Anna : En effet, on pourra produire d’énorme quantités d’énergie propre et à bon marché.
01:16
Dave : Sans radiation?
01:18
Anna : Exactement, sans radiation ni déchets radioactifs et avec très peu de carburant.
01:22
Dave : À quand remonte ce rêve?
01:24
Anna : Le rêve remonte aux années 1940 etau début des années 1950. Par contre, le réacteur nucléaire ici est entré en fonction en 1984.
01:34
Dave : C’est une expérience scientifique de grande envergure. Comment fabrique-t-on un Tokamak?
01:40
Anna : Le Tokamak est essentiellement un conteneur en acier en forme de beigne.
01:44
Anna : Le conteneur est fait d’acier de très grande qualité. Vous remarquerez comme l’acier est bien poli et brillant.
01:49
Dave: Oui
01:50
Anna : Nous nous assurons ainsi d’obtenir le vacuum à l’intérieur du conteneur.
01:56
Anna : Donc, à l’intérieur du Tokamak, vous trouverez des aimants qui nous permettent de créer des champs électromagnétiques dans le vacuum.
02:06
Anna : Et que ce champ contient du plasma très très chaud et lui permet de circuler très rapidement.
02:10
Dave : Quand cet équipement sera opérationnel, est-ce qu’il reluira? Et verrons-nous le plasma par la fenêtre?
02:16
Anna : Vous verrez des lueurs et vous verrez aussi le plasma qui circule rapidement à l’intérieur.
02:22
Dave : Exactement.
02:22
Anna : Jusqu’à la fusion.
02:23
Dave : La construction de chacun des boulons… combien cela coûte-t-il en tout?
02:30
Anna : C’est une question très intéressante pour une historienne de la technologie d’examiner de visu cet artefact.
02:37
Anna : Nous pouvons regarder les différents éléments – donc, chacune des vis coûte de 200 $ à 300 $.
02:43
Anna : Les fenêtres coûteraient environ 500 $ chacune.
02:46
Dave : Oui
02:47
Anna : Certaines pièces sont fabriquées sur mesure et d’autres peuvent être trouvées dans des catalogues.
02:53
Anna : Nous pouvons aussi voir les différentes notations que les gens ont laissées sur la
02:58
machine, démontrant ainsi la relation entre les scientifiques et la machine.
03:04
Anna : L’un des scientifiques a même signé son nom.
03:06
Dave : Il a signé son nom! Regardez ici, cela ne ressembler pas à de l’acier inoxydable.
03:11
Anna : Selon moi, c’est la preuve qu’il y a eu une fuite du vacuum.
03:16
Dave : Ah bon!
03:17
Anna : Pour cette machine, ceci est un sérieux problème.
03:20
Dave : Oui.
03:21
Anna : La réparation est très grossière.
03:25
Dave : Le but du Tokamak est de générer de l’énergie propre. Sommes-nous près de la conclusion de cette expérience entière et globale?
03:33
Anna : Je pense que nous avons encore du chemin à faire. Nous apercevons une éclaboussure de plasma à l’intérieur du Tokamak et nous savons donc que le plasma circulait à très grande vitesse.
03:44
Anna : Nous voyons aussi des petits flocons qui nous prouvent qu’il y a eu une décharge électrique, mais pas de preuve de fusion comme telle.
03:53
Dave : L’expérience se poursuit donc.
03:55
Anna : Oui, l’expérience se poursuit.
03:57
Dave : Anna Adamek, merci beaucoup de nous avoir expliqué le Tokamak!

Auteur(s)
Profile picture for user Musée des sciences et de la technologie du Canada
Musée des sciences et de la technologie du Canada