Un héritage durable pour la mémoire à court terme

Share
Catégories
Médias
Photo de Brenda Milner. Auteur : Eva Blue.

Molly Gatt

Programme de journalisme du Collège Algonquin

Dans le film, Les 50 premiers rendez‑vous, Adam Sandler doit tous les jours reconquérir Drew Barrymore parce que, à la suite d’un accident, celle‑ci souffre d’amnésie et a oublié ce qui est arrivé la veille.

Brenda Milner, neuroscientifique britannique ayant immigré au Canada, vit une expérience semblable, étant donné qu’elle étudie pendant 30 ans un patient qui ne la reconnaît pas d’un jour à l’autre. Cette personne s’appelle Henry Molaison. Afin de réduire les crises d’épilepsie dont il souffre, un chirurgien lui a enlevé l’hippocampe, ce qui empêche le transfert de l’information de sa mémoire à court terme à sa mémoire à long terme. Grâce à ses travaux, Milner découvrira entre autres que l’hippocampe est essentiel à la création de souvenirs.

Alors que l’amnésie sert d’élément d’intrigue dans des comédies telles que Les 50 premiers rendez‑vous, l’étude de ce phénomène que Milner réalise en examinant Molaison changera chez les neuroscientifiques la conception de la façon dont le cerveau crée des souvenirs. Milner découvre aussi que le cerveau possède différentes zones de stockage pour différents souvenirs. La mémorisation des langues et la mémorisation des mouvements du corps ont lieu à différents endroits du cerveau. La recherche de longue durée que Milner mène auprès de Molaison entraîne la création d’un domaine appelé « neuroscience cognitive », combinaison de neurologie et de psychologie.

En raison de sa rigueur, Milner est considérée parmi les meilleurs neuroscientifiques du 20e siècle. Elle attribue son succès à sa curiosité et à son sens de l’observation. En 2004, elle est faite compagnon de l’Ordre du Canada, plus grande distinction de cet organisme.

Milner est intronisée au Panthéon canadien des sciences et du génie en 2012.

Auteur(s)
Profile picture for user Algonquin College
Algonquin college

La philosophie organisationnelle du Collège Algonquin est définie par sa mission, sa vision et ses valeurs fondamentales. Définissant soigneusement la raison d’être de l’établissement, ces dernières visent toutes l’inspiration.

Mission : transformer l’espoir et les rêves en réussite toute la vie durant.

Vision : être un leader mondial en apprentissage personnalisé, numériquement connecté et expérientiel.

Valeurs : bienveillance, intégrité, pédagogie et respect.

(Site web en anglais seulement)

https://www.algonquincollege.com/