Igloo

Catégories
Médias
Igloo - courtoisie d'Ingenium

La structure ingénieuse

Peu de structures ont autant intrigué les ingénieurs et les architectes que la maison traditionnelle des peuples inuits du Canada. Aussi ancien que la civilisation humaine elle-même, l’igloo est l’habi- tation idéale, et ce, pour plusieurs raisons. Parfait sur le plan de sa composition, il est entièrement fait de la substance la plus abondante dans le Nord canadien : la neige. Sa structure est formée de neige durcie coupée en briques – 90 cm sur 60 cm, sur 10 cm d’épaisseur. Une fois la première rangée placée, on coupe plusieurs autres blocs pour former une surface inclinée. On place ensuite une deuxième rangée sur la première, puis les blocs sont édifiés en une spirale continue, jusqu’au dernier, posé au sommet de la structure. La neige agit en guise de mortier pour sceller toutes les fentes, empêchant l’air froid d’entrer et l’air chaud de s’échapper. Parfait sur le plan de la conception, l’igloo a la forme arrondie d’une ruche – aussi appelée « caténoïde » –, dépourvue de coins, donc sans perte d’espace. Cette forme presque circulaire, avec une légère inclinaison vers l’intérieur qui s’accentue vers le haut du mur, permet à la structure non seulement de supporter d’énormes quantités de neige, mais également de se solidifier à mesure qu’on y applique plus de poids. Parfait sur le plan de l’adaptabilité, l’igloo peut être une structure permanente ou temporaire pour un ou plusieurs habitants. Les personnes présentes à l’intérieur le réchauffent avec la chaleur de leur corps. Une petite ouverture dans le toit permet de faire sortir l’air expiré par les occupants, alors qu’une autre permet l’entrée d’air frais. Parfait sur le plan de l’efficacité, un igloo peut être assemblé par deux personnes en moins d’une heure. Cette tâche n’exige qu’un outil, un long couteau en os ou en ivoire. Pas étonnant que l’igloo existe depuis des millénaires.

Auteur(s)
Profile picture for user Ingenious - Ingénieux
Ingenious - Ingénieux