De l’eau nettoyée par un gaz à effet de serre

Catégories
Médias

Serait-il possible d’utiliser un problème environnemental pour en résoudre un autre? Et si une des plus grandes préoccupations environnementales actuelles – l’augmentation des niveaux atmosphériques de dioxyde de carbone – pouvait être réduite en utilisant l’eau polluée des mines?

C’est ce que Doug Eaton a imaginé alors qu’il conduisait le long de routes secondaires au territoire du Yukon. Son idée était d’utiliser le drainage rocheux acide (DRA) pour capter et séquestrer le dioxyde de carbone atmosphérique.

De là est née l’entreprise Terra CO2 Technologies. Basée à Vancouver, cette entreprise canadienne est en train de développer une technologie pour convertir et stocker le dioxyde de carbone sur le long terme. Cette technologie consiste à faire réagir chimiquement des sulfures métalliques pour produire des composés de carbonate métalliques stables.

En convertissant les déchets de sulfure miniers en composés non-réactifs stables, la technologie développée par Terra peut réduire ou éliminer les coûts d’intendance associés au DRA sur le long terme. Elle peut également contribuer à réduire les coûts associés aux taxes sur le carbone ou aux politiques de plafonnement et d’échange.

Auteur(s)
Profile picture for user Britannia Mine Museum
Britannia Mine Museum

Avec le soutien de la communauté minière et des gouvernements fédéral et provincial, la Britannia Beach Historical Society (maintenant appelée Britannia Mine Museum Society) a ouvert le musée minier Britannia en 1975. Ce musée a été établi pour préserver l’histoire matérielle et sociale du secteur minier en Colombie-Britannique et pour éduquer le public en la matière.

(Site web en anglais seulement)

https://www.britanniaminemuseum.ca/