Combustibles synthétiques issus du dioxyde de carbone

Catégories
Médias

Et si le dioxyde de carbone atmosphérique pouvait être utilisé pour produire de l’essence, du diesel et d’autres carburants de transport?

C’est l’objectif de Carbon Engineering, qui construit actuellement la première usine pilote industrielle au monde à la ville de Squamish. L’usine entrera en service plus tard cette année, et produira un baril de carburant par jour pour essais et en démonstration.

Cette technologie développée par Carbon Engineering, utilisant du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’énergie renouvelable, pourra produire du carburant de transport pour moins d’un dollar par litre.

De plus, ces combustibles synthétiques sont plus propres que les combustibles fossiles, sont compatibles avec les engins et les infrastructures actuelles, et ne sont pas affectés par les problématiques de l’utilisation des terres et de la sécurité alimentaire associées aux biocarburants.

La mise en activité de la première usine de production à échelle commerciale est prévue pour 2020. Lorsque ce combustible sera largement disponible, nous aurons l’option de produire des dizaines de milliers de barils de carburant à un seul endroit. Les consommateurs de carburant pourront ainsi continuer à utiliser des engins à combustion interne tout en étant également carbone neutre.

Auteur(s)
Profile picture for user Britannia Mine Museum
Britannia Mine Museum

Avec le soutien de la communauté minière et des gouvernements fédéral et provincial, la Britannia Beach Historical Society (maintenant appelée Britannia Mine Museum Society) a ouvert le musée minier Britannia en 1975. Ce musée a été établi pour préserver l’histoire matérielle et sociale du secteur minier en Colombie-Britannique et pour éduquer le public en la matière.

(Site web en anglais seulement)

https://www.britanniaminemuseum.ca/