Le docteur Ross Tilley : reconstruire des visages et des vies

Share
Catégories
Médias
Operating Room (salle d’opération): Peinture de Charles Goldhamer, 1945, Collection Beaverbrook d’art militaire Musée canadien de la guerre19710261-3899

Les brûlures subies par les aviateurs étaient horribles. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les techniques de chirurgie plastique se sont développées rapidement, aidant ainsi les victimes à mener une vie plus normale. Le Dr Archibald McIndoe, chirurgien plasticien britannique, et le Dr Ross Tilley, médecin qui servait dans l’Aviation royale du Canada, ont lancé au Queen Victoria Hospital d’East Grinstead, en Angleterre, un programme de réadaptation physique et émotionnelle qui a connu un grand succès.

Ce programme expérimental a permis de traiter 650 hommes, dont 176 Canadiens. Les patients, conscients de l’aspect expérimental de la chirurgie, se disaient former le « Club des cobayes ». En plus de leur traitement chirurgical, ils étaient encouragés à sortir, à aller à la rencontre d’autres membres de la communauté, malgré les blessures qui les défiguraient.

Le travail chirurgical novateur des docteurs McIndoe et Tilley, et les visages remarquables de leurs patients, ont capté l’imagination de Charles Goldhamer, artiste de guerre officiel. De 1944 à 1946, ce dernier a représenté des aviateurs gravement brûlés en convalescence dans une unité de chirurgie plastique avancée en Angleterre.

De retour au Canada à la fin de la guerre, le Dr Tilley a continué à pratiquer la chirurgie sur les brûlés à Kingston et à Toronto, et a fondé un centre spécialisé dans les brûlures qui fait maintenant partie de l’Hôpital Sunnybrook. Il a été fait officier de l’Ordre de l’Empire Britannique et membre de l’Ordre du Canada pour son travail de pionnier en chirurgie et ses efforts humanitaires.

Auteur(s)
Profile picture for user Musée canadien de la guerre
Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre est le musée national d’histoire militaire au Canada et l’un des centres muséologiques les plus respectés au monde en ce qui a trait à l’étude et à la compréhension des conflits armés.

Les origines du Musée canadien de la guerre remontent à 1880, à l’époque où celui-ci réunissait essentiellement une collection d’artefacts de la milice. Le Musée a ouvert les portes de sa nouvelle demeure, au cœur de la ville d’Ottawa, le 8 mai 2005. Son inauguration a non seulement commémoré le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, mais aussi le 125e anniversaire du Musée lui-même. Le Musée accueille chaque année environ 500 000 visiteurs.

https://www.museedelaguerre.ca