Ingenium suspend ses activités d’acquisition et de prêt jusqu’en 2021

INGENIUM
Ingenium

OTTAWA, le 13 avril 2018 – Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada, suspend ses activités d’acquisition et de prêt d’artefacts jusqu’à l’automne 2021.

Cette suspension est nécessaire à cause du travail incessant requis pour préparer et déménager les imposantes collections d’artefacts et d’archives d’Ingenium vers le nouveau Centre de conservation des collections, actuellement en construction. Ce Centre s’inscrit dans la foulée de l’achèvement du Musée des sciences et de la technologie du Canada, qui a rouvert ses portes au public le 17 novembre 2017.

Le nouveau Centre de conservation des collections viendra pallier les problèmes de capacité d’entreposage auxquels fait face Ingenium depuis nombre d’années. Il abritera plus de 100 000 artefacts d’importance nationale, emblématiques de l’ingéniosité canadienne et du quotidien de la population du Canada. On y retrouvera notamment des modèles de bateaux, des hélices, des locomotives et des voitures de collection, ainsi que des caméras, des téléviseurs et des téléphones. Un autre segment de la collection est constitué d’instruments, d’outils et de matériel de divers domaines scientifiques et technologiques, dont la préservation à long terme nécessite des environnements spécialisés. Un nouvel institut de recherche et un laboratoire de médias numériques viendront s’ajouter à la bibliothèque, aux archives, aux laboratoires de conservation et aux ateliers du Centre.

Le déménagement vers le nouveau Centre de conservation des collections représente un projet complexe qui s’étalera sur plusieurs années, qui vise tous les aspects de la gestion de la collection scientifique et technologique nationale permanente et qui fait appel à de nombreux conservateurs, restaurateurs et spécialistes de la manipulation d’artefacts. La suspension de nos activités d’acquisition et de prêt d’artefacts nous permettra de veiller à ce que nos ressources œuvrant à la recherche, à la collection et à la conservation puissent se consacrer à la poursuite de la rationalisation, du catalogage et de l’évaluation de l’inventaire de la collection, de même qu’à la protection adéquate des artefacts, des archives et des objets durant leur emballage, leur déménagement et leur déballage.

Bien qu’il s’agisse d’une activité courante et d’une pratique exemplaire de la gestion des collections muséales, la rationalisation de la collection sera une priorité pendant tout le déménagement. Il y aura donc une accélération des activités que nous déployons de façon continue pour offrir des objets à d’autres établissements abritant des collections. En dernier recours, les objets non recueillis par d’autres établissements seront mis en vente auprès de la population.

Centre de conservation des collections
Que construit-on à côté du Musée des sciences et de la technologie du Canada?

Il s’agit du Centre de conservation des collections, qui abritera la collection nationale d’artefacts, du matériel de bibliothèques et d’archives dont s’occupe Ingenium, ainsi que des laboratoires de conservation, des ateliers, des locaux de recherche et des bureaux administratifs.

Quand le Centre ouvrira-t-il?

Nous commencerons à déménager des artefacts dans le Centre de conservation des collections au début 2019. Il faudra environ deux ans pour transporter l’ensemble des artefacts, des laboratoires, des ateliers, de la bibliothèque et des bureaux dans le Centre.

Les visiteurs pourront-ils visiter la collection qui s’y trouvera?

Oui, des visites guidées seront offertes par le personnel du Musée des sciences et de la technologie du Canada. Un des objectifs du Centre de conservation des collections consiste à rendre la collection plus accessible à la population.

Y aura-t-il suffisamment de place pour abriter toute la collection?

Oui, le nouveau Centre de conservation des collections abritera toute la collection d’Ingenium. Nous utiliserons des solutions d’entreposage mobiles compactes et volumétriques pour entreposer la collection le plus efficacement possible. Les plafonds élevés nous permettront de maximiser l’entreposage vertical. Nous entreposerons aussi les artefacts, les archives et les objets selon leur type et leur dimension, ce qui nous permettra de présenter la collection de façon plus cohérente. 

Y aura-t-il des laboratoires?

Oui, le Centre abritera plusieurs laboratoires : laboratoire de conservation, laboratoire d’enregistrement, laboratoire d’innovation numérique, studio de vidéographie, et laboratoire de fumigation et de contamination. Ces laboratoires spécialisés nous permettront de mieux entretenir la collection, de la rendre plus accessible et de partager une partie de son contenu.

Quel est le plan à long terme pour ce bâtiment?

À long terme, nous prévoyons agrandir le bâtiment pour aménager de l’espace en prévision de la croissance future de la collection. Ces prochains agrandissements pourraient tenir compte des besoins d’entreposage spécialisés d’autres établissements fédéraux du patrimoine, dans le cadre de l’entière réalisation du plan directeur du site. Le site ne présente aucune contrainte d’espace pour des agrandissements futurs. La Commission de la capitale nationale a déjà approuvé la possibilité d’agrandissement dans le cadre de son approbation de l’utilisation des terrains fédéraux, accordée en avril 2017.

Suspension des activités d’acquisition et de prêt
Pourquoi Ingenium suspend-il ses activités d’acquisition et de prêt?

En raison du déplacement prochain de la collection scientifique et technologique nationale vers le nouveau Centre de conservation des collections, la Société suspend ses activités d’acquisition et de prêt durant la préparation et la réalisation du déménagement.

Ce déménagement représente un projet complexe qui s’étalera sur plusieurs années et qui vise tous les aspects des responsabilités de conservation, de gestion de la collection et de restauration. Cette suspension est nécessaire pour faire en sorte que toutes nos ressources œuvrant à la recherche, à la collection et à la restauration puissent se consacrer à la poursuite de la rationalisation, du catalogage et de l’évaluation de l’inventaire de la collection, de même qu’à la protection adéquate des artefacts, des archives et des objets durant leur emballage, leur déménagement et leur déballage.

Combien de temps durera cette suspension?

La suspension des activités d’acquisition et de prêt durera jusqu’à l’automne 2021.

Aliénation d’objets
Ingenium vendra-t-il des artefacts?

Il se peut que certains objets ayant antérieurement fait partie de la collection soient mis en vente. Cependant, tout artefact devant quitter la collection doit d’abord être évalué par les conservateurs et aliéné par le Comité des acquisitions d’Ingenium. L’aliénation fait partie des pratiques muséales normales. Des artefacts sont généralement aliénés pour des raisons de dédoublement, d’absence de lieu de provenance, de mauvais état ou de manque de pertinence par rapport au mandat du musée. Un objet aliéné doit être offert aux autres musées canadiens. Si aucun autre musée n’est intéressé, un objet de collection aliéné peut alors être échangé contre des objets de valeur comparable appartenant à un particulier ou, en dernier recours, vendu. Dans le respect des pratiques d’éthique muséale exemplaires, tous les produits nets de ces ventes sont réinvestis dans de nouvelles acquisitions ou dans l’entretien de la collection.

Alors que vend le musée?

Nous vendons systématiquement du matériel d’inventaire superflu, d’anciens présentoirs, des accessoires d’exposition, du mobilier, des outils, des pièces de rechange et d’autre matériel dont nous n’avons plus besoin.

Pourquoi en entendons-nous parler maintenant?

Les activités de la Société seront déplacées vers un nouveau Centre de conservation des collections actuellement en construction. Bien qu’il s’agisse d’une activité courante et d’une pratique exemplaire de la gestion des collections muséales, la rationalisation de la collection sera une priorité pendant tout le déménagement. Cela se traduira par une intensification du processus continu d’aliénation d’objets, lesquels sont aussitôt offerts à d’autres établissements abritant des collections. En même temps, nous accélérons aussi l’évaluation des surplus d’inventaire de la Société pour éviter le déménagement de tout matériel inutile vers la nouvelle installation.

Pourquoi vendre en ligne?

Pour diffuser le plus largement possible l’information sur nos objets superflus, nous utilisons des services en ligne comme eBay, Kijiji ou GCSurplus. Cela nous permet de vendre des objets ouvertement et en toute transparence, et donne à toutes les personnes intéressées la possibilité d’en faire l’acquisition.

Personne-ressource :

William McRae
Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada
wmcrae@ingeniumcanada.org
613-793-2416

À propos d’Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada

Lancée en juin 2017, Ingenium est une nouvelle marque nationale établie pour conserver et partager le patrimoine scientifique et technologique du Canada. Cette marque d’entreprise, qui célèbre l’ingéniosité, compte trois établissements nationaux : le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, et le Musée des sciences et de la technologie du Canada. Sous la bannière d’Ingenium, ces trois musées sont des endroits où le passé rejoint le futur. Les visiteurs y trouveront des espaces pour apprendre, explorer, jouer et découvrir. Ingenium se tourne également vers l’avenir avec la construction d’un Centre de conservation des collections à la fine pointe, ses plateformes numériques et de médias sociaux, et ses expositions itinérantes nationales et internationales qui visent à éduquer, à divertir et à faire participer des publics partout au Canada et dans le monde.

Pour en apprendre davantage, visitez IngeniumCanada.org.