Moissonneuse-batteuse automotrice « Sunshine » de la Waterloo Manufacturing Co.

Moissonneuse-batteuse automotrice « Sunshine » de la Waterloo Manufacturing Co.

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Achat auprès d’un distributeur de matériel agricole; utilisation dans la région de Moose Jaw en Saskatchewan

Historique technique :

Comme son nom l’indique, la moissonneuse-batteuse réunit en une seule machine l’ensemble des opérations de moissonnage des céréales : le fauchage, le battage et le vannage. Inventée à la fin du XIXe siècle, elle a commencé à être fabriquée à plus grande échelle au XXe siècle, à mesure que la superficie des exploitations céréalières grandissait, en particulier dans l’Ouest de l’Amérique du Nord. Il existe des versions tractée et automotrice, cette dernière ayant dominé la production après les années 1940.

La « Sunshine » est l’une des premières moissonneuses automotrices produite en masse et vendue dans le monde entier. Elle possède les caractéristiques suivantes : un transporteur à vis reliant la table de coupe au batteur, un organe de coupe motorisé, une vitesse d’avancement et une vitesse de battage différentes, et un ramasseur rotatif.

Historique :

La moissonneuse automotrice Sunshine a été inventée et fabriquée en Australie par H. V. McKay Proprietary Ltd au début de 1923 et exportée dans le monde entier, notamment au Canada. En 1930, Massey-Harris a acheté des actions de la McKay et commencé la production de la « Sunshine » à Waterloo, en Ontario. Les machines étaient fabriquées et assemblées à l’usine de Waterloo avant d’être envoyées par voie ferroviaire à des distributeurs de matériel agricole de l’Ouest canadien.

MAAC
Musée de l'agriculture et de l'alimentation du Canada
Numéro d’artefact
1969.1292
Fabricant
Waterloo Manufacturing Co.
Lieu de fabrication
Waterloo (Ontario)
Date de fabrication
1930
Date d'acquisition
1969