Avion TB-25L Mitchell 3PT de North American

Avion TB-25L Mitchell 3PT de North American

Faits saillants :

  • Bombardier moyen bimoteur américain conçu et fabriqué par la société North American Aviation Incorporated, en production de 1940 à 1945.
  • Conçu pour les U.S. Army Air Corps et Air Forces; utilisé par plusieurs forces aériennes alliées sur tous les théâtres de guerre.
  • Également utilisé pour l'attaque au sol une fois équipé de mitrailleuses pointées vers l'avant.
  • Seize B-25 ont été utilisés en 1942 lors d'une attaque sur le Japon, en représailles de l'attaque sur Pearl Harbor.
  • Utilisé après la guerre par l'ARC pour la recherche photographique, le transport et l'entraînement jusque dans les années 1960.
  • Seul appareil militaire américain nommé en l'honneur d'un individu, le général « Billy » Mitchell, un pionnier de l'aviation militaire américaine.
  • Le premier vol a été le 19 août 1940.

Galerie de photos :

Historique :

Le Mitchell a été, pendant la Deuxième Guerre mondiale, un bombardier et avion d'attaque au sol très efficace utilisé dans les principaux théâtres d'opération. Plusieurs versions ont été construites, certaines dotées de moteurs plus puissants, d'autres, d'un armement lourd pour l'attaque au sol et d'autres, convertis pour le transport rapide ou l'entraînement des pilotes. Le Mitchell a par ailleurs connu une longue carrière après la guerre. L'Aviation royale du Canada a utilisé des versions de bombardement et entraînement jusque dans les années 1960. De 1940 à 1945, les États-Unis ont construit près de 11 000 Mitchell.

En 1942, des bombardiers Mitchell décollèrent du porte-avions USS Hornet pour prendre part au fameux raid du général Doolittle sur le Japon. Parce que le Mitchell était beaucoup trop gros pour atterrir sur le porte-avions, les bombardiers devaient continuer leur vol vers la Chine, où tous les aéronefs effectuèrent des atterrissages en catastrophe.

Pour les missions d'attaque de surface, certains Mitchell reçurent jusqu'à 12 mitrailleuses tirant vers l'avant. Certains furent dotés d'un canon de 75 mm, l'un des plus gros canons jamais installés dans un aéronef. Chacun des 21 obus, pesant 6,8 kg (15,1 lb), devait être chargé manuellement par le navigateur.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par l'Aviation royale du Canada

En 1945, la société North American Aviation Incorporated de Kansas City a construit ce Mitchell en configuration B-25J pour les United States Army Air Forces. On ne sait rien de ses débuts dans les forces américaines, mais on sait qu'avant 1952, il a été converti en TB-25L pour l'entraînement des pilotes.

En janvier 1952, cet avion est entré dans les effectifs de l'ARC. La 1re École d'instructeurs de vol de Trenton (Ontario) s'en est servi jusqu'en 1959. Après un bref séjour à la 5e École d'observation aérienne de Winnipeg (Manitoba), il est passé à l'Établissement central d'expérimentation et d'épreuve de l'ARC, à l'aéroport d'Uplands.

En 1962, le Mitchell a été entreposé à Dunneville (Ontario). En 1964, l'ARC l'a repeint à Trenton aux couleurs de la 98e Escadrille de la RAF; l'année suivante, il était intégré à la collection du Musée.

Information technique :

Envergure 20.6 m (67 pi 7 po)
Longueur 16.1 m (52 pi 11 po)
Hauteur 5 m (16 pi 4 po)
Poids à vide 8 808 kg (19 418 lb)
Poids maximum 15 873 kg (35 000 lb)
Vitesse de croisière 370 km/h (230 mi/h)
Vitesse maximale 438 km/h (272 mi/h)
Vitesse en montée 4 570 m (15 000 pi) / 19 min
Plafond pratique 7 380 m (24 200 pi)
Autonomie 2 173 km (1 350 mi)
Moteur Deux moteurs Wright R-2600-13 en étoile de 1 700 ch chacun

plan du North American TB-25L Mitchell 3PT

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0680
Fabricant
North American Aviation Inc.
Lieu de fabrication
États-Unis
Date de fabrication
1945
Date d'acquisition
1964
Numéro d'enregistrement
5244 (ARC)