Avion S.11 Shorthorn de Maurice Farman

Avion S.11 Shorthorn de Maurice Farman

Faits saillants :

  • Biplan biplace mis au point peu de temps avant la Première Guerre mondiale par la Société Farman Frères, une entreprise française de construction aéronautique fondée en 1908 par les pionniers de l'aviation Maurice et Henri Farman.
  • Avion à hélice propulsive dont le moteur est monté en avant de l'hélice.
  • Utilisé initialement pour la reconnaissance et le bombardement léger, puis comme avion d'entraînement chez les Alliés.
  • Surnommé Shorthorn en raison de l'absence de gouverne de profondeur frontale caractéristique du Farman S.7 Longhorn.
  • Le premier vol a été en fin 1913.

Galerie de photos :

Historique :

A l'instar de nombreux aéronefs du début de la Première Guerre mondiale, le Shorthorn était doté d'un moteur à hélice propulsive placé à l'arrière de la nacelle. Le Shorthorn a effectué ses premiers vols en France, pays où il a été conçu, et a été adopté par diverses armées de l'air : Australie, Belgique, Grande-Bretagne, France, Italie et Russie. La Grande-Bretagne et l'Italie l'ont construit sous licence. Utilisé au début de la guerre comme avion de reconnaissance et bombardier léger, le Shorthorn était dépourvu d'armement défensif. Il a plus tard été relégué à des tâches d'entraînement. La Royal Air Force l'a retiré du service en 1918.

Cet aéronef était surnommé Shorthorn parce qu'il lui manquait la gouverne de profondeur frontale caractéristique du Farman S.7 Longhorn. La configuration à hélice propulsive dans laquelle le pilote était logé très en avant des ailes était idéale pour les missions d'observation et de bombardement. L'équipage devait toutefois être prudent et éviter d'échapper des objets qui risquaient d'aller percuter l'hélice, derrière la cabine. La configuration du Shorthorn pouvait s'avérer dangereuse en cas d'accident, car le moteur risquait de poursuivre sa course et de blesser les occupants.

Lieu actuel :

Exposition Première guerre mondiale, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Achat

Construit par Aircraft Manufacturing Company (Airco) pour le Royal Flying Corps en 1915–1916, ce Shorthorn est l'un des quatre envoyés en Australie en 1917 pour la formation des pilotes. Il a été utilisé à cette fin jusqu'en 1919, lorsqu'il a été vendu comme surplus militaire. Entreposé pendant les années 1930, l'avion a été restauré et remis en état de vol dans les années 1950. En 1956, l'aviateur acrobate Frank Tallman l'a acheté et l'a fait voler en Californie. Plus tard, l'appareil est devenu la propriété de deux musées d'aviation avant que le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada en fasse l'acquisition, lors d'une vente aux enchères, en 1981.

Information technique :

Envergure 15.78 m (51 pi 9 po)
Longueur 9.3 m (30 ft 6 po)
Hauteur 3.15 m (10 pi 4 po)
Poids à vide 654 kg (1 442 lb)
Poids maximum 928 kg (2 046 lb)
Vitesse de croisière Inconnue
Vitesse maximale 116 km/h (72 mi/h)
Vitesse en montée 1 000 m (3 280 pi) / 8min
Plafond pratique Inconnu
Autonomie Inconnue
Moteur Un moteur Renault, 8 cylindres en V de 80 ch

Maurice Farman S.11 Shorthorn

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1981.0682
Fabricant
Aircraft Manufacturing Company Ltd.
Lieu de fabrication
Grande-Bretagne
Date de fabrication
1915-1916
Date d'acquisition
1981
Numéro d'enregistrement
VH-UBC (Australia)