Avion L-12A Electra Junior de Lockheed

Avion L-12A Electra Junior de Lockheed

Faits saillants :

  • Avion de ligne bimoteur construit aux États-Unis entre 1936 et 1942 par Lockheed Aircraft Corporation et conçu pour transporter deux pilotes et six passagers
  • Plus petit que le Lockheed 10A Electra, il était plus apprécié des acheteurs d'avions privés et d'affaires que des compagnies aériennes.
  • Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, dix de ces appareils ont été utilisés par l'ARC; ils ont par la suite été vendus comme surplus militaire et utilisés à des fins non commerciales.
  • Trois Lockheed 12A britanniques équipés de caméras dissimulées ont pris des photos de l'Allemagne avant le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale.
  • On voit cet appareil dans la scène finale du film Casablanca de 1942 et également dans le film Amelia de 2009 où il tient lieu du Lockheed 10 d'Amelia Earhart.
  • Le premier vol a été le 27 juin 1936.

Galerie de photos :

Historique :

Version réduite du 10A, le Lockheed 12A a été bien accueilli par les particuliers et le monde des affaires, mais fut moins populaire chez les transporteurs d'apport, qui le jugeaient trop petit. Plusieurs appareils ont servi dans le U.S. Army Air Corps et d'autres forces aériennes. L'Aviation royale du Canada a utilisé dix Lockheed 12A au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont ultérieurement été vendus comme surplus et ont continué à voler pour des exploitants privés. La production s'est arrêtée au début de la Deuxième Guerre mondiale.

Avant le début de la Deuxième Guerre mondiale, trois Lockheed 12 britanniques équipés de caméras dissimulées ont secrètement photographié des régions de l'Allemagne.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Don du Ministère des Transports

Cet appareil est l'unique Modèle 12 immatriculé au Canada avant la Deuxième Guerre mondiale. Il a été acheté en 1936 par le tout nouveau ministère des Transports qui avait besoin d'un avion moderne de hautes performances. Il devait servir à établir les routes de la future voie aérienne transcanadienne et vérifier en vol les aides radio du ministère. Tous les vols de cet avion ont été effectués par le ministère des Transports.

Le vol ayant marqué l'histoire de cet Electra Junior est sans doute celui du 31 juillet 1937 : lors de la même journée, ayant à son bord l'honorable C. D. Howe, ministre des Transports, il a effectué la liaison Montréal-Vancouver en cinq étapes. Le vol visait à faire connaître au ministre et d'autres représentants du ministre la voie aérienne proposée.

Le Musée a ajouté cet avion à sa collection lorsqu'il a été retiré du service, en 1963, après plus de 25 ans de bons et loyaux services. On le considère comme un bel exemple d'avion de transport léger de cette époque et comme un appareil ayant joué un rôle majeur dans l'instauration du système canadien de voies aériennes.

Information technique :

Envergure 15.1 m (49 pi 6 po)
Longueur 11.1 m (36 pi 4 po)
Hauteur 3 m (9 pi 9 po)
Poids à vide 2 615 kg (5 765 lb)
Poids maximum 3 810 kg (8 400 lb)
Vitesse de croisière 343 km/h (213 mi/h)
Vitesse maximale 362 km/h (225 mi/h)
Vitesse en montée 427 m (1 400 pi) /min
Plafond pratique 6 980 m (22 900 pi)
Autonomie 1 285 km (800 mi)
Moteur Deux moteurs Pratt & Whitney R-985-SB Wasp Jr. en étoile de 450 ch chacun

plan du Lockheed L-12A Electra Junior

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0670
Fabricant
Lockheed Aircraft Corporation
Lieu de fabrication
États-Unis
Date de fabrication
1937
Date d'acquisition
1963
Numéro d'enregistrement
CF-CCT