La Collection

Avion F-104A Starfighter de Lockheed

Numéro d’artefact : 1968.0893 


Faits saillants :

  • Chasseur-intercepteur supersonique monomoteur américain conçu par Lockheed Aircraft Corporation et construit par cette société et d'autres de 1954 à 1979.
  • Conçu en visant la légèreté en réponse à la menace posée par les chasseurs soviétiques.
  • Utilisé comme chasseur par l'Aviation royale du Canada (ARC) en Europe dans le cadre de son engagement dans l'OTAN, souvent en remplacement du F-86 Sabre.
  • Canadair Limitée a produit des monoplaces CF-104 pour l'ARC et des F-104G pour les pays de l'OTAN, dans le cadre du programme d'aide des États-Unis.
  • Aux commandes d'un F-104A, le lieutenant-colonel d'aviation Robert A. White a établi le 14 décembre 1967 un record canadien d'altitude : 30 513 mètres (100 110 pieds).
  • Le Starfigher est l'un des chasseurs supersoniques les plus utilisés par les pays de l'Alliance atlantique.
  • Le premier vol a été le 4 mars 1954 (F-104).

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

L'Aviation royale du Canada a arrêté son choix sur le F-104 pour remplacer ses chasseurs Sabre en Europe. Le petit F-104 Starfighter visait à inverser la tendance observée, depuis la Deuxième Guerre mondiale, à fabriquer des avions de chasse toujours plus lourds. Ceci dit, au fil de son évolution, le F-104 s'est alourdi de plus en plus: le modèle G était presque trop chargé, avec tout l'équipement et l'armement qu'on y avait ajouté. Utilisant des moteurs construits par Orenda, Canadair a réalisé 200 CF-104 monoplaces et 140 F-104G pour des pays de l'OTAN. Les Forces canadiennes ont mis leurs Starfighters à la retraite en 1986.

Lieu actuel :

Exposition Ère des réactés, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par les Forces armées canadiennes

Ce Starfighter a été construit par Lockheed Aircraft Corporation de Burbank (Californie) en 1957. Accepté en novembre de la même année par l'U.S. Air Force, il est entré en service à la base des forces aériennes d'Elgin (Floride). Il a servi dans l'U.S. Air Force jusqu'en novembre 1959 puis il a été entreposé à Palmdale (Californie). L'avion a été envoyé à Canadair pour qu'il serve de modèle de référence en vue de la construction sous licence des CF-104.

L'ARC en a fait l'acquisition en juin 1963. Deux ans plus tard, il a été transféré à l'Établissement central d'expérimentation et d'épreuve de l'aéroport d'Uplands à Ottawa.

Le 14 décembre 1967, le lieutenant-colonel d'aviation Robert A. White a établi un record canadien d'altitude en atteignant 30 513 mètres (100 110 pieds), ce qui lui a valu sa nomination d'Officier de l'Ordre du mérite militaire et son intronisation au Panthéon de l'aviation du Canada en 1974. L'avion a été transféré au Musée en juin 1968.

Information technique :

Afin d'obtenir de bonnes performances avec une très petite surface alaire, le fuselage affiné pour haute vitesse du Starfighter pouvait être modifié pour le vol à faible vitesse en inclinant les bords d'attaque et de fuite. De l'air haute pression circulait au-dessus des bords de fuite inclinés pour préserver l'homogénéité de l'écoulement d'air. Une tendance à l'écrasement lui a été injustement attribuée; la méthode de pilotage requise et le mauvais temps ont été la cause de la majorité des accidents. Le siège d'éjection était propulsé par un moteur-fusée.

Envergure 6.7 m (21 pi 11 po)
Longueur 16.7 m (54 pi 8 po)
Hauteur 4.1 m (13 pi 6 po)
Poids à vide 6 070 kg (13 384 lb)
Poids maximum 8 159 kg (17 988 lb)
Vitesse de croisière 835 km/h (519 mi/h)
Vitesse maximale 2 189 km/h (1 360 mi/h)
Vitesse en montée 18 408 m (60 396 pi) /min
Plafond pratique 19 750 m (64 800 pi)
Autonomie 1 175 km (730 mi)
Moteur Un réacteur General Electric J79-OEL-7 à écoulement axial de 7 166 kg (15 800 lb) de poussée statique avec réchauffe

Retour au haut de la page