Association entre le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada et des partenaires nationaux pour la recherche et la récupération d’appareils Avro Arrow à vol libre dans le lac Ontario

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Ottawa, le 14 juillet 2017 — Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada est fier de soutenir le OEX Recovery Group Incorporated (« OEX ») pour un projet de recherche et de récupération de neuf appareils Avro Arrow à vol libre dans le lac Ontario.

OEX a été créée pour effectuer la recherche et la récupération d’appareils dans le cadre d’une initiative Canada 150.

Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, l’un des trois musées de la bannière Ingenium, en collaboration avec l’Institut canadien de conservation, fournira des renseignements historiques pour soutenir la conservation, le traitement et la collecte de tout appareil ou matériel récupéré.

L’appareil Avro Arrow a été le premier et le dernier intercepteur supersonique de conception et de fabrication canadienne. Créé entre 1953 et 1959, il a été produit pour résister aux bombardiers à turboréacteurs soviétiques qui avaient la capacité d’attaquer l’Amérique du Nord en passant par l’Arctique.

Les neuf appareils Avro Arrow à vol libre que OEX espère repérer et récupérer étaient des maquettes utilisées pour vérifier les caractéristiques aérodynamiques et la stabilité de la conception légendaire de l’aéronef. Ils ont survolé le lac Ontario entre 1954 et 1957.

Dans le cadre d’un partenariat national entre le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, OEX, l’Aviation royale canadienne et l’Institut canadien de conservation, le Musée tiendra le public informé sur les étapes de la mission de recherche et de récupération. Il fournira également des mises à jour périodiques sur les plans de conservation, de préparation et d’expositions publiques des artefacts.

OEX détient des permis de reconnaissance et de récupération du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport de l’Ontario, et est soutenu financièrement par un groupe de sociétés minières et d’institutions financières. Il finance le travail de reconnaissance et de récupération, et s’engage à soutenir les coûts de conservation et d’exposition.

Suivez le déroulement de cette passionnante histoire à l’aide du mot-clic #rechercherArrow ou en cliquant sur IngeniumCanada.org/fr.

-30-

Citations

« Notre Musée est ravi de son partenariat pour ce projet de recherche et de récupération d’importance historique. La collection du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada compte les plus grandes pièces restantes de l'Avro Arrow : une partie avant et deux extrémités d’ailes. Un appareil à vol libre serait un merveilleux ajout à notre collection ainsi qu’à l’histoire de l’Arrow que nous partageons avec les Canadiens. »
— Fern Proulx, président-directeur général par intérim d’Ingenium

« En tant qu’explorateurs professionnels du secteur minier, nous avons lancé ce programme il y a environ un an dans le but de présenter un morceau perdu de l’histoire canadienne aux citoyens. En tant qu’individus, qu’entreprise, que groupe et avec nos partenaires et les personnes participant à ce projet de recherche, nous avons un seul objectif : trouver et retourner ces magnifiques pièces de technologie canadienne au public pendant l’année anniversaire de notre superbe pays. Tout comme Avro, notre propre groupe de sociétés s’est bâti sur des rêves, et ce projet rappelle fièrement ce que nous avons fait, ce que nous faisons et ce que nous pouvons faire en tant que Canadiens. »
— John Burzynski, président-directeur général de la minière Osisko et chef de OEX Recovery Group Incorporated

Personne-ressource

Zoe Lomer
Gestionnaire, communications et marketing
613-990-7396
zlomer@techno-science.ca

Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Le Musée : Situé sur une ancienne base militaire à seulement cinq kilomètres du 24, prom. Sussex à Ottawa, résidence du premier ministre, le Musée concentre ses activités sur l’aviation au Canada dans un contexte international, des débuts de l’aviation au Canada en 1909 jusqu’à nos jours. Comme la contribution à l’aviation du Canada a évolué pour inclure les technologies aérospatiales, la collection et le mandat du Musée se sont aussi élargis pour inclure les vols spatiaux. La collection comprend plus de 130 aéronefs et artéfacts (hélices, moteurs) militaires et civils. L’accent est mis, mais n’est pas exclusif, sur les réalisations canadiennes. Il s’agit de la collection d’aéronefs la plus importante au Canada, et l’un des plus beaux musées mondiaux de l’aviation.

Pièces de résistance: Le plus gros élément du fameux Avro Arrow encore disponible (le nez de l’appareil); le Canadarm d’origine de la navette spatiale Endeavour; le bombardier Lancaster WWII; l’exposition Vivre en orbite : la station spatiale internationale.

À propos d'Ingenium : Musées des sciences et de l’innovation du Canada

Dévoilée en juin 2017, Ingenium est une nouvelle identité qui a été adoptée pour préserver et raconter l’histoire du patrimoine scientifique et technologique du Canada. Célébrant l’ingéniosité, cette identité corporative englobe trois institutions nationales, soit le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada et le Musée des sciences et de la technologie du Canada. Sous l’identité Ingenium, ces trois musées deviennent des lieux où le passé rejoint le futur, et où les visiteurs peuvent apprendre et explorer, s’amuser et faire des découvertes. Ingenium se tourne aussi vers l’avenir grâce à son Centre de conservation des collections à la fine pointe de la technologie, sous construction, à ses plateformes numériques et sociales, ainsi qu’à ses expositions itinérantes d’envergure nationale et internationale qui sauront éduquer, divertir et captiver des publics de tous âges partout au Canada et dans le monde entier. Pour en savoir davantage, visitez-nous à IngeniumCanada.org/fr