Synthétiseur « Minimoog » de Moog Music Inc.

Synthétiseur « Minimoog » de Moog Music Inc.

Lieu actuel :

Prêté

Provenance :

Cet exemplaire fait partie d'une collection d'équipements électroniques utilisés pour la composition, l'exécution et l'enregistrement d'œuvres musicales. Il appartenait à Paul Hoffert qui s'en est servi et qui a été un des membres fondateurs de Lighthouse, un groupe canadien de musique jazz-rock. Le musicien a travaillé pendant un certain temps au laboratoire de musique électronique de Hugh Le Caine, au Conseil national de recherches Canada.

Historique technique :

Le Minimoog n'était pas aussi polyvalent que les synthétiseurs Moog plus gros employés dans les studios, mais il était compact, moins coûteux et mieux adapté à la vie d'un musicien de tournée. Comme l'appareil réunissait divers modules contrôlés par des boutons, des interrupteurs et des mollettes, le musicien pouvait modifier en temps réel le son produit. Le Minimoog produisait et transformait le son avec la même méthode de la commande en tension que celle introduite dans la saqueboute électronique de Hugh Le Caine.

Historique :

Le modèle D du Minimoog a été mis en marché vers la fin de 1970 et il est rapidement devenu un instrument vedette des groupes de musique rock progressif et jazz-rock de l'époque. Le Minimoog était utilisé par des musiciens tels que Keith Emerson, Rick Wakeman et Chick Corea, et il a été le premier synthétiseur fabriqué en série à devenir un « classique ». Plus de 12 000 exemplaires en ont été fabriqués entre 1970 et 1981.

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
2005.0095
Fabricant
Moog Music Inc.
Lieu de fabrication
Williamsville (New York), États-Unis
Date de fabrication
1971
Date d'acquisition
2005