« ­Solovox » de Northern Electric Company

« ­Solovox » de Northern Electric Company

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Le Solovox exposé au Musée a été fabriqué à Belleville (Ontario) par la Northern Electric Company en vertu d’une licence octroyée par la Hammond Instrument Co. de Chicago. Ken Baer l’a acheté vers 1948 chez Heintzman & Co., à Toronto. En tant qu'accompagnateur pour un évangéliste itinérant, Baer avait joué avec un modèle antérieur. Il a doté le clavier d’attaches en cuivre ajustables pour pouvoir facilement le fixer à un piano. Il a joué de cet instrument à de nombreuses réunions évangéliques baptistes dans les régions de Calgary, de Winnipeg et de Toronto pendant les dix années suivantes.

Historique technique :

Le Solovox est un clavier électronique à trois octaves offrant 12 timbres musicaux préétablis. Monophonique, c’est-à-dire qu'il ne produit qu'une seule note à la fois, il est donc incapable de jouer des accords. Les tonalités sont générées et amplifiées par un circuit électronique (constitué de tubes à vide, de résistances et de condensateurs) enfermé dans un « buffet » qui contient aussi un haut-parleur. Le clavier était conçu pour être fixé sous le clavier d’un piano ordinaire, ce qui permettait de jouer des sons contrastés en utilisant un clavier pour chaque main : le Solovox servait à tenir des notes tandis que le piano émettait des notes qui perdaient rapidement leur intensité.

Historique :

Le Solovox de Hammond est probablement le premier clavier purement électronique à avoir été largement accessible au public. Il se distingue des orgues Hammond de la même époque, qui généraient les sons à l’aide d’un système électromécanique de roues phoniques et de capteurs.

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
2002.0406
Fabricant
Northern Electric Company
Lieu de fabrication
Belleville (Ontario)
Date de fabrication
1945-1950
Date d'acquisition
2002