Monoplan de McDowall

Monoplan de McDowall

Faits saillants :

  • Plus vieil avion construit au Canada existant.
  • Conçu et réalisé par Robert McDowall, fervent amateur de l'aviation par goût, arpenteur-géomètre et ingénieur civil de l'Ontario de son métier.
  • Inspiré par les avions que McDowall a vu pur la première fois lors d'une visite en Angleterre et en France, en 1910.
  • Semblable dans sa conception générale au Blériot XI (que McDowall a probablement vu en France).
  • Construit dans un atelier de construction mécanique entre 1912 et 1915.
  • Incapable techniquement de voler, mais capable de petits « bonds ».
  • Le premier vol a été en 1915 (tentatives).

Galerie de photos :

Historique :

Au tout début de l'aviation, il n'était pas rare que des passionnés conçoivent, construisent et pilotent leur propre aéroplane. Le McDowall Monoplane a été construit dans un atelier de carrosserie entre 1912 et 1915, mais n'a effectué que de petits bonds avant d'être entreposé. Deux écoliers ont essayé d'y apporter des modifications en 1916-1917. Après 1920, un nouveau propriétaire, lui enleva ses ailes, l'équipa de skis et s'en servit en tant que scooter des neiges près de Durham (Ontario). Il fut revendu en 1954 pour être à nouveau entreposé.

En raison du manque d'expérience en aéronautique du constructeur, l'aéroplane avait une lourdeur de queue et ne possédait aucune commande latérale de vol. En 1917, des écoliers ont constaté ce défaut et ont tenté d'y remédier en découpant des sections des ailes pour en faire des ailerons. Les garçons tentèrent également d'améliorer la performance du moteur usagé, un Anzani à trois cylindres refroidi par air, mais l'aéroplane ne devait jamais plus quitter le sol.

Avant que la Première Guerre mondiale éclate, de nombreux Canadiens ont créé leurs propres avions. Pour construire cet avion, le pionnier de l'aviation Robert McDowall d'Owen Sound (Ontario) s'est inspiré de machines volantes plus lourdes que l'air qu'il a vues pour la première fois lors d'une visite en Angleterre et en France, au printemps 1910. Il a conçu et construit cet appareil dans un atelier de construction mécanique entre 1912 et 1915. Après avoir effectué sans succès de nombreuses tentatives de vol, McDowall a remisé son avion.

En 1916 ou 1917, deux écoliers ont tenté d'améliorer l'appareil de McDowall en apportant quelques modifications au moteur et aux ailes, mais l'avion n'a pas volé davantage. Vers 1920, Edward Pratt de Durham (Ontario) a acheté le monoplan et s'en est servi comme scooter des glaces puis l'a vendu en 1954 à Keith Hopkinson de Goderich (Ontario) qui l'a suspendu aux chevrons de son hangar.

En 1967, le Musée a acheté l'avion de la succession Hopkinson et l'a exposé pendant de nombreuses années au Musée des sciences et de la technologie du Canada. Entre 1984 et 1986, le Musée a restauré le monoplan dans son état original, tel que McDowall l'avait construit.

Lieu actuel :

Exposition Ère des pionniers, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Achat

Information technique :

Envergure 8.4 m (27 pi 6 po)
Longueur 6.6 m (21 pi 6 po)
Hauteur 2.3 m (7 pi 5 po)
Poids à vide Inconnu
Poids maximum Inconnu
Vitesse de croisière Inconnue
Vitesse maximale Inconnue
Vitesse en montée s/o
Plafond pratique s/o
Autonomie s/o
Moteur Un moteur Anzani de 25 ch en éventail

McDowall Monoplane

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0673
Fabricant
Robert McDowall
Lieu de fabrication
Owen Sound (Ontario)
Date de fabrication
1915
Date d'acquisition
1967