Missile CIM-10B Super Bomarc de Boeing

Missile CIM-10B Super Bomarc de Boeing

Faits saillants :

  • Missile surface-air nucléaire à longue portée américain développé par la société Boeing Airplane Company (BO) et le Michigan Aeronautic Research Center (MARC) en 1950; produit par Boeing de 1957 à 1964.
  • Premier missile antiaérien à longue portée au monde.
  • Élément de l'arsenal de l'U.S. Air Force et de l'ARC jusqu'en 1972 mais jamais utilisé en combat.
  • Arme de deux escadrilles de missiles de l'ARC de 1962 à 1972 dans le cadre du NORAD.
  • Lancement télécommandé à l'aide du système semi-automatique d'infrastructure électronique (SAGE) conçu pour intercepter les bombardiers soviétiques.
  • Le débat politique sur l'ogive militaire nucléaire du Bomarc a joué un rôle majeur dans l'effondrement du gouvernement minoritaire au povoir au Canada en 1963.
  • Rendus désuets, les Bomarc ont servi de cibles pour l'essai de missiles de défense aérienne américains plus modernes.
  • Le premier vol a été en 1959 (MIM-10A).

Galerie de photos :

Historique :

Introduit après l'annulation de l'Avro Arrow, le Bomarc a servi en tant que missile sol-air à longue portée. Dès 1962, deux escadrilles de missiles de l'Aviation royale du Canada étaient équipées de Bomarc dans le cadre du commandement de la Défense aérienne de l'Amérique du Nord (NORAD). Les deux escadrilles ont été officiellement dissoutes le 7 avril 1972. Les missiles Bomarc ont été retournés aux États-Unis en septembre de la même année.

Le Bomarc était un missile ailé gardé à l'horizontale dans un abri surmonté par un toit à glissière. Pour le lancer, il devait d'abord être mis à la verticale. Une fusée d'appoint à combustible solide augmentait la poussée des deux statoréacteurs intégrés. Le nom « Bomarc » vient de Boeing Michigan Aeronautical Research Center.

Lieu actuel :

Exposition Ère des réactés, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par les Forces armées canadiennes

Ce missile Bomarc a été construit par la société Boeing Airplane Company de Seattle (État de Washington) en juillet 1960. Après son acceptation par l'ARC, il a été livré à North Bay (Ontario) où il a servi dans la 446e Escadrille de missiles surface-air de 1962 à son retrait en 1972 des Forces canadiennes qui l'ont transféré au Musée en juillet de la même année.

Information technique :

Envergure 5.5 m (18 pi 2 po)
Longueur 13.7 m (45 pi 1 po)
Hauteur 0.89 m (2 pi 11 po)
Poids à vide Inconnu
Poids maximum 7 272 kg (16 032 lb)
Vitesse de croisière 3 434 km/h (2 134 mi/h)
Vitesse maximale 3 434 km/h (2 134 mi/h)
Vitesse en montée Inconnue
Plafond pratique 30 480 m (100 000 pi)
Autonomie 700 km (440 mi)
Moteur Deux statoréacteurs Marquardt RJ43-MA-7 5 440 kg (12 000 lb) de poussée et un moteur-fuseé Thiokol XM-51 22 650 kg (50 000 lb) de poussée

Boeing CIM-10B Super Bomarc

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1973.0009
Fabricant
Boeing Airplane Company
Lieu de fabrication
États-Unis
Date de fabrication
1960
Date d'acquisition
1972
Numéro d'enregistrement
60446 (ARC)