Gyroglider B8 de Bensen

Gyroglider B8 de Bensen

Faits saillants :

  • Autogyre de loisirs biplace américain conçu par Bensen Aircraft Corporation et construit par Bensen et des constructeurs amateurs de 1955 à 1987.
  • Un autogyre ressemble à un hélicoptère mais sa voilure tournante (rotor) est libre, c'est-à-dire qu'elle n'est pas entraînée par un moteur.
  • Igor Bensen a conçu cet autogyre non-motorisé ou « gyroplaneur » (il devait être remorqué pour pouvoir décoller) et l'a baptisé Gyroglider.
  • Les pilotes de ces Gyrogliders vendus en kits à des constructeurs amateurs devaient suivre une formation spéciale.
  • Les autogyres se sont fait connaître dans les années 1930 et sont redevenus populaires dans les années 1970 grâce à l'engouement pour la construction amateur.
  • Le premier vol a été en c. 1977.

Galerie de photos :

Historique :

Un certain nombre de petits giroplanes ont fait leur entrée dans le monde de l'aviation de loisir au cours des années 1970. Le pilotage des giroplanes exige une formation spéciale; il est particulièrement délicat en raison d'une enveloppe très étroite de paramètres de vol. (Le giroplane est un aéronef à voilure tournante sustenté par un rotor qui tourne en roue libre. Voir l'autogire B8MG de Bensen.) La société Bensen Aircraft a conçu le giroplane biplace d'entraînement pour enseigner les rudiments du pilotage des autogires. Le spécimen du Musée a été construit et modifié à Toronto par M. Alexander Dutkewych.

Un petit moteur monocylindre amorce la rotation du rotor avant le décollage. Remorqué par une automobile à environ 45 km/h (28 mi/h), la machine transportant l'instructeur et son élève monte à une altitude d'environ 30 mètres (100 pi). Lorsque la remorque est lâchée, l'appareil descend jusqu'au sol en autorotation. Les pilotes communiquent à l'aide d'un intercom.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Don

Alexander Dutkewych et Timothy England ont construit ce B8 Gyroglider à Toronto (Ontario) en 1977 à partir d'un kit réalisé par Bensen Aircraft Corporation de Raleigh (Caroline du Nord). C'était un appareil d'entraînement pour apprendre les techniques d'atterrissage et les mesures de sécurité pertinentes. Bien que les gyroplaneurs soient conçus pour être non motorisés, Dutkewych avait installé sur le sien un petit moteur monocylindre afin de lancer la rotation du rotor. C'est l'un des deux gyroplaneurs ayant été inspectés, approuvés et immatriculés au Canada. Il a volé jusqu'à la fin des années 1980.

Dutkewych a fait don de cet appareil au Musée en 2002. Ce Gyroglider est équipé de pales de rotor en aluminium interchangeables avec celles du Bensen B8MG Gyrocopter du Musée construit aussi par Dutkewych.

Information technique :

Diamètre, rotor 6 m (20 pi)
Longueur (moins rotor) 3.5 m (11 pi 4 po)
Hauteur 1.9 m (6 pi 3 po)
Largeur 1.7 m (5 pi 8 po)
Poids à vide 57 kg (125 lb)
Poids maximum 210 kg (465 lb)
Vitesse de décollage 11.3 km/h (7 mi/h)
Vitesse maximale 40 - 45 km/h (25 - 28 mi/h)
Vitesse en montée s/o
Plafond pratique s/o
Autonomie s/o
Moteur Un moteur deux-temps à 1 cylindre O & M.

plan du Bensen B8 Gyroglider

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
2002.0373
Fabricant
Kit de Bensen Aircraft Corporation
Lieu de fabrication
États-Unis
Date de fabrication
c. 1977
Date d'acquisition
2002
Numéro d'enregistrement
C-GSXV