Avion Spitfire Mk.IIB de Supermarine

Avion Spitfire Mk.IIB de Supermarine

Faits saillants :

  • Chasseur monoplace britannique conçu et construit par la filiale Supermarine de la société Vickers-Armstrong Limited, en production de 1938 à 1948.
  • L'aérodynamicien canadien Beverley Shenstone (co-concepteur du planeur Harbinger) a participé à sa conception.
  • Utilisé par les forces aériennes de plusieurs pays alliés pendant la Deuxième Guerre mondiale.
  • Il a servi sur tous les fronts en qualité d'intercepteur, d'avion de reconnaissance photographique, de chasseur-bombardier et de chasseur embarqué.
  • Plus de 20 000 appareils de ce type ont été construits en 24 versions, chacune de celles-ci utilisant des moteurs Rolls-Royce Merlin ou Griffon de plus en plus puissants.
  • Devenu légendaire face aux Messerschmitt Bf 109 pendant la Bataille d'Angleterre.
  • Piloté pendant la Deuxième Guerre mondiale par George Beurling, le pilote de chasse canadien ayant remporté le plus de victoires, dont 27 en deux semaines au-dessus de l'île de Malte.
  • Le premier vol a été le 6 mars 1936 (prototype).

Galerie de photos :

Historique :

Le Spitfire est l'un des aéronefs les plus célèbres de l'histoire. Entré en service avant la Deuxième Guerre mondiale, c'est l'un des rares types d'avant-guerre à avoir servi en première ligne jusqu'à la fin du conflit et même après. Tout au long de la guerre, le Spitfire a reçu un armement de plus en plus lourd et des moteurs de plus en plus puissants, doublant ainsi de poids et de puissance par rapport au modèle initial. Au total, 21 554 appareils ont été construits, en 24 versions différentes, dont environ 1 220 versions Seafire conçues pour être embarquées sur porte-avions.

Le Spitfire IIB était une version améliorée du Mk. I muni d'un moteur plus puissant et d'un blindage monté en usine. Quelques Mk. II seulement ont participé à la bataille d'Angleterre. Cette version a été utilisée surtout lors des premières missions offensives au-dessus de l'Europe jusqu'à son remplacement par le Mk. V. L'appareil porte ses marques de présentation originales.

Lieu actuel :

Prêté au Musée canadien de la guerre

Provenance :

Transféré par les Forces armées canadiennes

Ce Spitfire a été construit en 1941 par la filiale Supermarine de la société Vickers-Armstrong à l'usine de Castle Bromwich au Royaume-Uni. C'est le seul « Spitfire de présentation » encore existant; les coûts de sa production ont été assumés par l'État de Soebang des Indes néerlandaises (aujourd'hui l'Indonésie). Porté aux effectifs de la RAF en 1941, cet avion a brièvement servi à des patrouilles de convoyage ainsi qu'à des missions de reconnaissance et d'attaque.

In 1942, il a été transféré à l'ARC et transporté au Canada où il a été exposé en divers endroits, notamment à l'Hôtel de ville de Toronto. Après la guerre, il a été envoyé à l'école d'aviation de l'ARC à Camp Borden (Ontario). Pendant toutes les années 1950 et le début des années 1960, le Spitfire a été exposé à de multiples occasions, notamment à Toronto lors de l'Exposition nationale canadienne ainsi que sur la Colline parlementaire à Ottawa. Il a été exposé sur la Colline parlementaire à Ottawa en septembre 1960 par exemple, pendant la semaine de la Bataille d'Angleterre. Il est entré dans la collection des aéronefs historiques de l'ARC en 1964.

Ce Spitfire a été transféré au Musée en 1968. En 1988, il a été repeint aux couleurs de la 222e Escadrille de la RAF dans laquelle il avait servi en 1941. Il est prêté au Musée canadien de la guerre depuis septembre 1988.

Information technique :

Envergure 11.2 m (36 pi 10 po)
Longueur 9.1 m (29 pi 11 po)
Hauteur 3.5 m (11 pi 5 po)
Poids à vide 2 170 kg (4 783 lb)
Poids maximum 2 846 kg (6 275 lb)
Vitesse de croisière Inconnue
Vitesse maximale 595 km/h (370 mi/h)
Vitesse en montée 792 m (2 600 pi) /min
Plafond pratique 9 997 m (32 800 pi)
Autonomie 636 km (395 mi)
Moteur Un moteur Rolls-Royce (Packard) Merlin 29, 12 cylindres en V de 1 300 ch(exemplaire du Musée)

Supermarine Spitfire Mk.IIB plan

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0695
Fabricant
Supermarine Division, Vickers Armstrong Ltd.
Lieu de fabrication
Grande-Bretagne
Date de fabrication
1941
Date d'acquisition
1968
Numéro d'enregistrement
P8332 (RAF)