Avion Pup de Sopwith

Avion Pup de Sopwith

Faits saillants :

  • Chasseur monoplace de conception britannique ayant eu beaucoup de succès, utilisé par le Royal Flying Corps (RFC) et le Royal Naval Air Service (RNAS) pendant la Première Guerre mondiale.
  • Conçu pour être un chasseur, mais devenu après la guerre un avion d'entraînement très populaire.
  • Surnommé « Pup » (« petit » ou « chiot ») en raison de sa ressemblance, en plus petit, avec son prédécesseur, le Sopwith 1½ Strutter.
  • Nommé officiellement le « Scout » car les autorités ne voulaient pas reconnaître son surnom
  • Piloté par le capitaine de frégate E. H. Dunning qui, en 1917, alors qu'il était aux commandes de cet avion, est devenu le premier officier du RNAS à atterrir sur un navire (HMS Furious) faisant route.
  • Le premier vol a été en février 1916.

Galerie de photos :

Historique :

Le Pup était le premier chasseur monoplace de T.O.M. Sopwith. Des essais dans le Royal Naval Air Service ont été couronnés de succès; ils furent immédiatement suivis d'essais réussis au Royal Flying Corps. Le RFC a commandé ses premiers Pup en avril 1916 et le RNAS tout de suite après, en juin. Les livraisons ont débuté respectivement en septembre et en novembre 1916. Les Pup ont servi au coeur des combats, en 1917, pour être ensuite progressivement retirés et transformés en avions-écoles. Au total, les quatre constructeurs de l'appareil en ont fabriqués 1 575 exemplaires, avant l'arrêt de la production en 1918.

Le seul nom jamais utilisé pour désigner cet avion, « Pup », n'a jamais été reconnu par les autorités qui avaient officiellement baptisé l'appareil « Scout ». De l'avis toutefois de bon nombre de personnes, l'appareil ressemblait à une version à échelle réduite de son prédécesseur, le 1 1/2 Strutter. Le nom Pup (chiot) devait rester. Le Royal Naval Air Service devient un pionnier en employant des Pup afin de promouvoir l'utilisation de navires comme plate-forme opérationnelle pour le déploiement d'aéronefs.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Achat

Le Pup du Musée est une reproduction construite en 1967 par George Neal de Toronto. La construction a duré plus de sept ans. Après avoir effectué son premier vol aux mains de Neal le 2 septembre 1967, l'avion a participé à plusieurs spectacles et rassemblements aériens dans la région de Toronto avant que le Musée en fasse l'acquisition, en 1973. Après réentoilage, on lui a donné l'apparence du B2167, l'avion « L » de la 66e Escadrille du RFC. Son immatriculation civile est CF-RFC.

Information technique :

Envergure 8.1 m (26 pi 6 po)
Longueur 5.9 m (19 pi 3 3/4 po)
Hauteur 2.9 m (9 pi 5 po)
Poids à vide 357 kg (787 lb)
Poids maximum 556 kg (1 225 lb)
Vitesse de croisière Inconnue
Vitesse maximale 179 km/h (111 mi/h)
Vitesse en montée 1 525 m (5 000 pi) / 6 min 25 s
Plafond pratique 5 335 m (17 500 pi)
Autonomie 3 heures (endurance)
Moteur Un moteur Le Rhone 9C rotatif de 80 ch

plan du Sopwith Pup

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1973.0657
Fabricant
Construction amateur (George Neal)
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1967
Date d'acquisition
1973
Numéro d'enregistrement
B-2167 (RFC)