Avion Me 163B-1a Komet de Messerschmitt

Avion Me 163B-1a Komet de Messerschmitt

Faits saillants :

  • Intercepteur de bombardiers allemand de la Deuxième Guerre mondiale conçu par Alexander Martin Lippisch pour Messerschmitt AG.
  • Seul avion-fusée de combat opérationnel et, à l'époque, avion le plus rapide du monde.
  • Doté de bonnes caractéristiques de vol mais difficile à piloter au décollage et extrêmement dangereux à l'atterrissage.
  • Échec en tant qu'intercepteur en raison de sa vitesse très élevée qui rendait difficile l'atteinte des objectifs.
  • Système électrique alimenté par un minuscule générateur éolien situé sur le nez de l'appareil.
  • Souvent assemblés par des travailleurs forcés, certains appareils de ce type ont été sabotés.
  • Le premier vol a été en août 1943.

Galerie de photos :

Historique :

Le Komet fut le seul chasseur-fusée opérationnel de la Deuxième Guerre mondiale. Ses concepteurs avaient voulu réaliser un appareil à performances largement supérieures à celles d'avions conventionnels. D'abord mis à l'essai en version planeur, cet avion sans empennage horizontal reposait sur un berceau à roues largable au décollage et se posait sur un patin ventral. Le Komet a effectué son premier vol opérationnel en mai 1944. L'armée de l'air allemande a reçu 339 de ces appareils. Le Komet a volé jusqu'à la fin de la guerre, mais n'a pas joué de rôle prépondérant dans la défense aérienne allemande.

Lieu actuel :

Exposition Deuxième Guerre mondiale, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par l'Aviation royale du Canada

Un certain nombre d'usines ont participé à la construction de ce Komet avant son assemblage en Allemagne par Klemm Technik GmbH, en 1945. Il a été livré à l'unité de chasse JG/400 de la Luftwaffe; capturé en mai 1945, il a été envoyé au Royaume-Uni pour des essais. Qualifié de prise de guerre, il a été expédié à Montréal en 1946.

Démantelé au Royaume-Uni pour son transport, ce Komet a été remonté par l'ARC à l'aéroport de Rockcliffe en septembre 1946. Il est resté en entreposage à divers endroits, tout d'abord au Commandement aérien du Nord-Ouest à Winnipeg avant d'être transféré en 1950 au détachement du Dépôt de réparation n° 10 à Portage la Prairie. Il aurait été entreposé également à Charter (Manitoba), Macdonald (Manitoba) et Lincoln Park (Alberta) avant d'être transféré au Musée canadien de la guerre en 1964, où il a été remis en état et peint aux couleurs de l'unité JG/400 de la Luftwaffe. Bien qu'officiellement transféré au Musée en 1967, il est resté au Musée canadien de la guerre jusque dans les années 1980.

Entre 2000 et 2001, le personnel du Musée a restauré l'avion et a découvert certaines de ses couleurs et marques originales sous plusieurs couches de peinture.

Information technique :

Avec seulement une autonomie de vol de 7,5 minutes à pleine puissance, le Komet grimpait à son altitude opérationnelle, puis planait jusqu'à un terrain d'atterrissage une fois son combustible épuisé. Avec le moteur-fusée allumé ou éteint, tout vol en altitude était vraiment un vol libre parsemé de brèves périodes d'allumage de la fusée. La combustion prenant place dans le moteur-fusée capricieux dépendait du mélange critique de deux produits chimiques qui, une fois combinés, produisaient une chaleur extrême. L'aéronef avait tendance à exploser à l'atterrissage s'il n'avait pas épuisé tout le carburant dans ses réservoirs. Même s'il possédait ses caractéristiques de vol exceptionnelles, le Komet a échoué dans son rôle d'intercepteur en raison de sa très grande vitesse de rapprochement et de son canon lent à faible portée. Pour atteindre une cible, le pilote devait être extrêmement habile ou extrêmement chanceux.

Envergure 9.3 m (30 pi 6 po)
Longueur 5.9 m (19 pi 4 1/4 po)
Hauteur 2.8 m (9 pi 2 1/4 po)
Poids à vide 1 905 kg (4 200 lb)
Poids maximum 4 310 kg (9 502 lb)
Vitesse de croisière 925 km/h (575 mi/h)
Vitesse maximale 955 km/h (593 mi/h)
Vitesse en montée 4 875 m (16 000 pi) /min
Plafond pratique 12 190 m (40 000 pi)
Autonomie 185 km (115 mi)
Moteur Un moteur-fusée Walter HWK 109.509A-2 de 1 700 kg (3 748 lb) de poussée statique

Messerschmitt Me 163B-1a Komet

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0674
Fabricant
Klemm Technik GmbH
Lieu de fabrication
Allemagne
Date de fabrication
1945
Date d'acquisition
1964
Numéro d'enregistrement
191916 (GAF)