Avion Harvard 4 de North American

Avion Harvard 4 de North American

Faits saillants :

  • Monomoteur d'entraînement américain conçu par North American Aviation Incorporated et produit de 1937 à 1953.
  • Connu dans les forces armées des États-Unis, pour lesquelles il a été conçu, sous le nom d'AT-6 Texan.
  • Utilisé pour la formation de presque tous les pilotes de chasse des États-Unis et du Commonwealth britannique de 1940 à 1955.
  • Premières versions utilisées au Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale dans le cadre du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique.
  • Les sociétés Noorduyn Aviation Limited et Canadian Car & Foundry Co. Limited ont produit 3 350 Harvard pendant et après la Deuxième Guerre mondiale; ce nombre est la production la plus élevée d'un appareil construit au Canada.
  • Utilisé dans les années 1950 dans les écoles de pilotage de l'Aviation royale du Canada (ARC) de l'Ouest du Canada.
  • C'est l'un des avions d'entraînement les plus réussis et célèbres de tous les temps.
  • Le premier vol a été en 1940 (AT-6).

Galerie de photos :

Historique :

Le Harvard était l'un des meilleurs aéronefs d'entraînement avancé jamais construits. Il a été la pierre angulaire du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique. Les premières commandes de Harvard IIB ont été confiées à Noorduyn de Montréal, en janvier 1940. En fin de compte, Noorduyn a construit au total 2 800 Harvard pour la Royal Air Force et l'Aviation royale du Canada. Durant les années 1950, la Canadian Car and Foundry a livré 550 Mk.4 au Canada et aux États-Unis. Cette version possédait une verrière améliorée et de plus grands réservoirs.

On doit considérer le Harvard comme l'un des avions exceptionnels de la Deuxième Guerre mondiale et des premières années de l'après-guerre. De 1940 à 1955, la quasi-totalité de tous les pilotes américains et du Commonwealth britannique avait reçu une partie de leur formation sur des Harvard. Solide et impitoyable, nécessitant un doigté délicat pour le maintenir droit à l'atterrissage et au décollage, il représentait un aéronef d'entraînement idéal. Vu sa production totale de 3 350, le Harvard fut l'avion construit en plus grand nombre au Canada. En prévision d'une pénurie possible d'aluminium, la partie arrière du fuselage et des ailes en bois furent produites mais jamais utilisées.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par l'Aviation royale du Canada

Ce Harvard a été construit en 1952 par Canadian Car & Foundry Limited à Fort William (Ontario). Il a été accepté par l'ARC en septembre de la même année et a servi tout d'abord au sein de l'École de pilotage n° 3 à Claresholm (Alberta). Après une brève période d'entreposage, il a été transféré en novembre 1959 à l'École de pilotage n° 2 à Moose Jaw (Saskatchewan) où il est resté jusqu'en juillet 1959, lorsqu'il a été mis en entreposage à Lincoln Park de Calgary (Alberta). Il a été retiré du service et transféré au Musée en mars 1964. Il a volé pour la dernière fois en juin 1973 à l'aéroport de Rockcliffe lors de la Journée de la Collection aéronautique nationale.

Information technique :

Envergure 12.8 m (42 pi 1/2 po)
Longueur 8.8 m (28 pi 11 po)
Hauteur 3.5 m (11 pi 8 1/2 po)
Poids à vide 1 812 kg (3 995 lb)
Poids maximum 2 375 kg (5 235 lb)
Vitesse de croisière 225 km/h (140 mi/h)
Vitesse maximale 290 km/h (180 mi/h)
Vitesse en montée 396 m (1 300 pi) /min
Plafond pratique 6 710 m (22 000 pi)
Autonomie 1 145 km (710 mi)
Moteur Un moteur Pratt & Whitney R-1340-AN-1 Wasp 9 cylindres en étoile de 600 ch

plan du North American Harvard 4

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0679
Fabricant
Canadian Car and Foundry Company Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1952
Date d'acquisition
1964
Numéro d'enregistrement
20387 (ARC)