Avion CC-130E Hercules de Lockheed

Avion CC-130E Hercules de Lockheed

Faits saillants :

  • Avion de transport très résistant conçu par Lockheed Aircraft Corporation pour l’armée de l’air des États-Unis au début des années 1950.
  • Extrêmement populaire auprès des organismes tant militaires que civils en raison de sa polyvalence et de sa fiabilité.
  • Multitude d’utilités, dont le largage de matériel et du personnel, les évacuations médicales, la lutte contre les incendies, le ravitaillement en vol, la recherche d’ouragans et la récupération de capsules de données satellites.
  • Le Canada a été un des premiers pays étrangers (après l’Australie) à l’utiliser suivant l’achat de quatre CC-130B, dans les années 1960 et se poursuivant jusqu’ à aujourd’hui avec la version «  J » actuelle.
  • Le Hercules est affectueusement appelé « Herky Bird » en anglais.
  • Le C-130 est l’avion militaire qui a été produit le plus longtemps en continu de toute l’histoire, et un des trois appareils à avoir été produits en continu pendant la plus longue période de temps, toutes catégories confondues.

Galerie de photos :

Historique :

Peu après le début de la guerre de Corée, en 1950, l’armée de l’air américaine a réalisé qu’elle avait besoin d’un nouvel avion de transport militaire capable d’accommoder à la fois du personnel et du matériel lourd, d’opérer à partir d’espaces restreints et d’atterrir et décoller en terrains difficiles. Le soumissionnaire retenu a été Lockheed, et le premier prototype a pris son envol en 1954.

Au moment de baptiser son appareil, Lockheed a pensé à la constellation Hercule (Hercules en anglais) qui porte le nom d’un demi-dieu gréco-romain qui était reconnu pour sa grande force. Le Hercules porte ainsi bien son nom, lui qui est réputé pour sa puissance et sa fiabilité.

Le Hercules peut se targuer de nombreuses caractéristiques qui contribuent à sa polyvalence et à son endurance. Son fuselage pressurisé permet de transporter du personnel, sa rampe et sa porte de chargement — et son design à ailes surélevées — permettent un chargement direct, et sa soute dégagée facilite le transport de véhicules. Il peut même être monté sur des skis en hiver, ou pour des opérations dans le nord.

De telles caractéristiques ont fait du Hercules le choix parfait pour l’Aviation royale du Canada (ARC) dans les années 1960. En effet, étant donné les obligations prescrites par l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) outre-mer et les opérations de souveraineté dans le Nord canadien, l’ARC a tôt fait de constater que le Hercules était le transporteur lourd et adaptable qu’il lui fallait pour déplacer efficacement ses troupes et son matériel.

Le Hercules est toujours en service, militaire et civil, dans plus de 70 pays partout dans le monde. Depuis ses débuts, quelque 2 500 Hercules ont été produits, et tout indique qu’il ne sera pas appelé à disparaître de sitôt.

Lieu actuel :

Réserve du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Provenance :

Transfert de l’Aviation royale canadienne (ARC)

Le Hercules conservé au Musée est l’un des 24 modèles CC-130E achetés par l’ARC entre décembre 1964 et août 1968.

Il est entré en service en février 1965, au sein du 435e Escadron, à la base de l’ARC de Namao, aujourd’hui appelée la base des Forces canadiennes (BFC) d’Edmonton. Au milieu des années 1970, il a été transféré à la BFC de Winnipeg, où on lui a installé des plateformes d’entraînement à la navigation, lesquelles ont permis aux navigateurs de s’entraîner pour piloter non seulement le Hercules mais aussi les appareils Argus et Aurora. En 1991, il a été converti pour servir à des opérations de recherche et sauvetage, et transféré au 424e Escadron, à la BFC de Trenton.

Ce Hercules, comptant le plus d’années de service au Canada, s’est envolé pour la dernière fois en 2016, pour son atterrissage ultime au Musée. En tout, il a cumulé plus de 47 000 heures de vol, soit quelques heures de moins que sa vie utile maximale.

Information technique :

Envergure 40,41 m (132 pi 7 po)
Longueur 29,79 m (97 pi 9 po)
Hauteur 11,6 m (38 pi 3 po)
Poids à vide 33 060 kg (72 885 lb)
Poids maximum 70 310 kg (155 000 lb)
Vitesse de croisière 555 k/h (345 mi/h)
Vitesse maximale 618 k/h (384 mi/h)
Vitesse en montée 558 m (1 830 pi) /min
Plafond pratique 7 040 m (23 100 pi)
Autonomie 7 220 km (4 490 mi)
Moteur 4 turbopropulseurs Allison T56-A-7A de 4 050 chevaux
MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
2016.0005
Fabricant
Lockheed Aircraft Corporation
Lieu de fabrication
Marietta, Géorgie (États-Unis)
Date de fabrication
1965
Date d'acquisition
le 6 avril 2016
Numéro d'enregistrement
10307 (devenu 130307)