La Collection

Support d’arbre de Noël James Smart

AX0040 – Photo : Tom Alföldi 


Histoire :

Dans les années 1930, beaucoup de familles canadiennes allaient encore en forêt pour y couper elles-mêmes leur arbre de Noël. Grâce aux fonderies canadiennes, elles disposaient de tous les outils nécessaires à cette tâche. Tant la hache utilisée pour abattre l’arbre que le support permettant de le faire tenir bien droit chez soi étaient fabriqués au Canada.

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Acheté à Jim Dunne, de Peterborough (Ontario) dans le cadre d’une vente aux enchères après décès.

Historique technique :

Ce support d’arbre de Noël James Smart pouvait maintenir un sapin d’un diamètre maximal de trois pouces. L’aspect des supports d’arbre de Noël a varié au fil des années. Il n’est pas facile de retracer l’évolution de cet objet, mais on pense que le premier brevet déposé aux États-Unis date de 1874. En voyant la grande diversité des produits brevetés et vendus de nos jours, on constate que la recherche du support idéal, et particulièrement de celui qui permet de conserver les arbres naturels en leur assurant un apport d’eau suffisant, est une quête perpétuelle. Avant le modèle à quatre pieds, la plupart des supports étaient, semble-t-il, des socles en fonte ouvragés. Ils étaient plus lourds et comportaient en leur centre un orifice cylindrique destiné à accueillir le tronc de l’arbre, qui était maintenu par des vis.

Fabriquant :

La James Smart Manufacturing Company a été fondée à Brockville en 1854, et constituée en personne morale en 1861. Pour pouvoir se développer, elle a augmenté le nombre de ses actionnaires. C’est ainsi qu’en 1883 elle est passée sous le contrôle de la famille Gill, de Brockville et Montréal, qui a installé une succursale et un entrepôt à Winnipeg. Vers 1910, elle a été achetée par la Canada Foundries and Forgings. L’usine de Brockville est restée en activité sous l’appellation James Smart jusqu’à sa fermeture en 1967.

Retour au haut de la page