Collection et recherche

Machine à Vapeur à Triple Expansion de Canadian Vickers Ltd.

Machine à Vapeur à Triple Expansion de Canadian Vickers Ltd.

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Cette machine à vapeur à triple expansion a propulsé le C.P. Edwards, navire de la Garde côtière canadienne (NGCC), de 1946 à 1974. La Garde côtière a retiré le navire du service en 1974 et l’a mis à la ferraille deux ans plus tard. Le Musée a acheté la machine de Marine Transport and Engineering Ltd en 1976. La machine a fait l'objet d'une restauration majeure en 2005. Elle a été démontée pour permettre la réparation et le nettoyage de chaque pièce. Les pièces manquantes ou cassées ont été remplacées avant le remontage de la machine. Maintenant en exposition, la machine est lubrifiée soigneusement chaque jour pour la maintenir en état de fonctionnement.

Histoire technique :

Cette machine à vapeur à triple expansion est une amélioration par rapport à la machine à vapeur simple ou à expansion unique, laquelle utilisait la vapeur seulement une fois avant de l'expulser, provoquant un cycle de chauffage et de refroidissement du cylindre à chaque course. Pour sa part, la machine à triple expansion dirige la vapeur vers deux cylindres supplémentaires pour la condensation et le refroidissement, rendant le cycle beaucoup plus efficace.

En 1881, des ingénieurs navals écossais ont installé la première machine à vapeur à triple expansion sur le navire Aberdeen. À partir de ce moment et jusqu'après la Seconde Guerre mondiale, les constructeurs de navires ont utilisé ces machines pour propulser bon nombre de leurs plus grands navires. Le C.P. Edwards fait partie de cette dernière génération de navires à être équipé de la machine à vapeur à triple expansion.  

Historique :

Cette machine à vapeur de 15 tonnes a propulsé le NGCC C. P. Edwards de 1946 à 1974. Construit par Collingwood Shipyards, le C. P. Edwards devait être affecté au ravitaillement militaire dans la mer de Chine méridionale pendant la Seconde Guerre mondiale. Il n’a jamais servi pendant la guerre, mais le gouvernement canadien a fait bon usage du navire et de sa machine à vapeur pour l’entretien des phares et des bouées. Puisque le Canada possède les plus longues côtes au monde, et qu'il dépend du commerce maritime pour sa prospérité, le gouvernement doit conserver un grand réseau d'aides à la navigation pour assurer des déplacements sécuritaires dans les ports canadiens. Le C.P. Edwards était l'un des nombreux navires-garde-côtes utilisés pour entretenir ces aides à la navigation.

SCITECH
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
1976.0343
Fabricant
Canadian Vickers Ltd.
Lieu de fabrication
Montréal (Québec)
Date de fabrication
1945
Date d'acquisition
1976