Nous bricolons en arrière-plan et apportons des améliorations à nos sites Web. Nous sommes désolés des inconvénients!

Porcs

Porcs

Endroit :

Bâtiment des petits animaux, Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada

Infos :

Plusieurs races de porcs vous attendent dans notre porcherie. Vous pouvez parfois voir une truie et sa portée dans un enclos servant à la mise bas (maternité).

Élevage :

Le nombre de petits varie d'une truie à l'autre mais peut atteindre quinze porcelets. Imaginez quinze porcelets se bousculant autour de leur mère, allaitant et s'empilant les uns sur les autres pour la sieste.

Soins et alimentation :

Les porcs tombent facilement malades – ils peuvent même attraper un rhume d'un être humain et le propager au reste du troupeau. Ils ont aussi deux rangées de dents qui peuvent facilement mordre des doigts trop curieux. En guise de précaution, nous gardons nos porcs légèrement hors de votre portée.

Les porcs au Canada :

Au Canada, on élève surtout des porcs en Ontario et au Québec. En 1991, on dénombrait 10 millions de porcs répartis sur 30 000 fermes, dont 60 % dans l'est du Canada. Quatre des cinq races les plus populaires au Canada se retrouvent dans la porcherie. Dans les fermes commerciales, la majorité des animaux sont issus d'un croisement, car la vigueur est plus grande chez les hybrides (les animaux croissent plus vite et assimilent mieux les aliments). À l'heure actuelle, on croise surtout les races entre elles. Au Canada environ 70 % des charcuteries telles que saucisses et viandes froides sont de porc.

Races
Duroc

duroc

D'origine américaine, le Duroc a été introduit au Canada en 1894. Entièrement brun, d'ossature très solide, il est reconnu pour sa viande succulente et tendre, de qualité supérieure. Les porcelets du Duroc sont forts et robustes, leur croissance est rapide.

Hampshire

hampshire

D'origine anglaise, le Hampshire est arrivé au Canada en 1906. Il est noir et a une ceinture blanche qui traverse ses épaules et ses pattes avant. Sa viande est maigre et il est reconnu comme étant le meilleur producteur de longe.

Lacombe

lacombe

Le Lacombe est un porc blanc plutôt charnu de taille moyenne, aux grandes oreilles tombantes et au corps allongé. La race a été sélectionnée et notée pour son engraissement rapide et sa docilité, que l’on observe surtout chez les truies. La race attire beaucoup d’attention en raison de la taille des portées, du poids au sevrage, de la vitesse de croissance, de l’indice de transformation, de la qualité de la carcasse et de la bonne constitution physique des individus.

La race est issue d’un programme de sélection effectué à la Station de recherche d’Agriculture et Agro-Alimentaire Canada de Lacombe (Alberta), sous la direction des docteurs J. G. Stothart et H. T. Fredeen. Le nom de la race provient de l’emplacement de la station.

Landrace

landrace

Importé du Danemark en 1934, le Landrace est de couleur blanche et a les oreilles pendantes. La truie possède un instinct maternel très développé et donne naissance à de grosses portées de gros porcelets. Le Landrace est reconnu pour sa production élevée de bacon et de jambon. Le Landrace a été utilisé dans le programme d’élevage qui a permis de créer la race de porcs - Lacombe.

Tamworth

tamworth

Développé dans le Staffordshire en Angleterre au début du 19ième siècle et importé au Canada vers 1870, le Tamworth est un des meilleurs producteurs de bacon. Il est un proche parent des anciens sangliers de l'Angleterre. Cette race est d'une belle couleur rousse et est parmi les plus petites.

Yorkshire

yorkshire

Importé de l'Angleterre en 1835, le Yorkshire est le porc le plus populaire au Canada. Il a les oreilles dressées, le corps blanc et une ossature longue et profonde. Reconnu internationalement comme étant le meilleur producteur de bacon, sa chair est toujours maigre. La truie peut avoir 12 à 14 porcelets et est d'un tempérament docile.