Nous bricolons en arrière-plan et apportons des améliorations à nos sites Web. Nous sommes désolés des inconvénients!

Bovins laitiers

Bovins laitiers

Endroit :

Étable des bovins laitiers, Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada

Infos :

Cette étable est en fait une ferme en opérations. En entrant dans l'étable des vaches laitières, un troupeau de 40 à 50 vaches de différentes races vous souhaitera la bienvenue. Nous avons les six races laitières les plus fréquemment élevées au Canada.

Au Musée on trouve aussi la seule race laitière à avoir été développée en sol nord-américain : La Canadienne.

Élevage:

Nos stalles de mise bas changent d'occupantes d'une semaine à l'autre à mesure que naissent de nouveaux veaux et qu'on décèle les signes avant-coureurs du travail chez les vaches en gestation. En ayant ses vaches à des stades variés de gestation, un fermier s'assure d'avoir une production de lait régulière.

L’entretien de nos vaches:

Le lait des deux premiers jours est important pour le veau; on appelle colostrum le liquide sécrété en premier. Il est riche en anticorps, lesquels construisent le système immunitaire du veau. Ce lait n'est pas commercialisé. Une vache a besoin d'une grande quantité de protéines digestibles. Elle doit manger environ 10 kg de nourriture par jour (22 lbs). Elle boit entre 200 et 250 litres d'eau lors d'une journée ordinaire - jusqu'à 400 litres lors d'une journée chaude.

Notre équipe d’éleveurs trait les vaches deux fois par jour, à 6 h et à 16 h, à l'aide d'une machine à traire que l'on rattache à un lactoduc moderne. Ce système de traite permet de traire une vache en 3 à 5 minutes, alors qu'il en prend 10 à 15 minutes pour traire une vache à la main. Au cours d'une année, on trait une vache 305 jours, ce qui lui donne une période de repos (sèche) de 60 jours. Nous vendons notre lait aux «Dairy Farmers of Ontario», qui le vendent à leur tour aux laiteries aux fins de transformation et de commercialisation. Nous invitons le public à observer la traite des vaches tous les après-midis à 16 h.

Les vaches laitières au Canada :

La production laitière moyenne par vache du Canada est l'une des plus élevées au monde (8 738 kg de lait en 305 jours de lactations). La qualité supérieure du lait canadien est reconnue mondialement. Le troupeau moyen au Canada compte 54 vaches. Il y a environ 21 500 fermes laitières au Canada, et environ 1,2 millions de vaches laitières au Canada. Les deux plus grandes provinces productrices de lait au Canada sont le Québec et l'Ontario.

Races
Ayrshire

Ayrshire

Cette race est originaire du Comté d'Ayr, en Écosse. Brouteuse efficace, l'Ayrshire est réputée pour sa vigueur, son rendement, la forme et la qualité supérieure de son pis et son adaptabilité à tous les systèmes de gestion. Elle possède une robe rouge et blanche et produit en moyenne 25 litres de lait par jour.

Suisse brune

Brown Swiss

Race au pelage gris/beige, la vache Suisse brune est connue pour sa grosseur, sa robustesse et sa douceur. Les pâturages suisses se trouvent à une altitude moyenne de 3 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait une race naturellement forte et endurante. Le gouvernement suisse a soutenu le développement de cette race en offrant des prix et des subventions visant à repérer les meilleures femelles et les meilleurs taureaux du pays. La Suisse brune produit en moyenne 25 litres de lait riche en gras par jour.

Canadienne

Canadienne

La Canadienne est la seule race laitière à avoir été créée en sol nord-américain. Elle descend des races bovines apportées au Canada par Jacques Cartier au milieu du XVIème siècle et par Samuel de Champlain au début du XVIIème siècle. Avant les années 1950, la Canadienne était la race laitière principale. Or, actuellement, il reste moins de 200 femelles de sang pur au Canada.

Bien que déclarée espèce menacée d'extinction par « Rare Breeds Canada », la Canadienne est une race rustique qui s'est multipliée par sélection naturelle, héritant des attributs qui lui ont permis de survivre, de se reproduire et de produire du lait avec une alimentation très pauvre tout en supportant les rigueurs du climat canadien. 

Le lait qu'elle produit est riche en gras et en protéines, et on l'utilise pour produire des fromages spécialisés. La robe peut être noire, brune, fauve ou brun roux et est ordinairement plus claire le long de la ligne dorsale, autour du museau et près du pis.

Guernsey

Guernsey

La Guernsey est une race de vache laitière créée sur l'Île de Guernsey dans la Manche, à partir de bovins amenés par des moines de la France vers l'an 980. On l'a d'abord importée au Canada sous l'ordre de Sir John Abbott, un ancien premier ministre du Canada et ministre de l'Agriculture en 1878. C'est une race très adaptable; elle est à l'aise en milieu confiné, dans des situations de zéro-pâturage ou d'alimentation à couvert et dans des conditions de pâturage intensives ou extensives. Rare Breeds Canada a déclaré la race en voie de disparition. Ces dernières années, le nombre de Guernsey a chuté de façon radicale. Cette race au pelage brun roux et blanc produit en moyenne 23 litres de lait riche en gras par jour (à peu près comme la Suisse brune).

Holstein

Holstein

90 % des vaches laitières au Canada sont des Holstein. Un bon taux de transformation (aptitude à transformer les aliments en lait), la production moyenne de lait la plus élevée (30 litres par jour) et le plus grand taux de protéines dans le lait font de cette race un choix très populaire chez les agriculteurs laitiers. La plupart des Holstein sont de couleur noire et blanche mais certaines ont une robe rouge et blanche. Vous pouvez souvent voir les deux types de robe au Musée de l'agriculture du Canada.

Jersey

Jersey

Le lait de la Jersey contient le taux le plus élevé de gras de toutes les races de vaches laitières, ce qui produit d'excellents fromages et une excellente crème glacée, pour ne rien dire de la crème à fouetter. La vache jersey est originaire de l'Île de Jersey dans la Manche, au large de la côte française. On l'a importée au Canada pour la première fois en 1868. Les vaches jerseys canadiennes ont généralement une robe qui va du fauve clair au noir (un peu comme les cerfs) avec parfois des taches blanches. La Jersey est l'une des plus petites races laitières et sa production de lait moyenne suit de près celle de la Guernsey avec 22 litres par jour.

Shorthorn Laitière

Milking Shorthorn.

Arrivées au pays au début du 19e siècle, les premières Shorthorn du Canada étaient des animaux polyvalents qui fournissaient de la viande, du lait et étaient utilisés pour le trait par les agriculteurs. De nos jours, la Shorthorn laitière est considérée comme une productrice de lait. Sa robe est de couleur rousse, blanche et roanne, un mélange unique de poils roux et blancs. Vous pouvez voir un proche parent, le bovin Shorthorn, dans l'étable des chevaux et des bovins de boucherie.