Canola! Innovation en croissance - Sujet de discussion

Canola! Innovation en croissance

Que dit-on à propos des cultures transgéniques par rapport aux aspects suivants…

  1. Santé
  2. Agriculture
  3. Environnement

1. Que dit-on sur les cultures transgéniques et la santé?

A.
Depuis l’introduction des cultures transgéniques, il y a 20 ans, des scientifiques, des chercheurs, des agronomes et des industriels ont publié plus de 900 études. Selon ces données, les aliments issus du génie génétique ne présentent pas plus de risque que les autres.

Sources :
National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine (2016)
Genetically Engineered Crops: Experiences and Prospects
http://nas-sites.org/ge-crops/

Les questions les plus demandées - Biotechnologie et aliments génétiquement modifiés
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/

B.
La sécurité des aliments au Canada relève du gouvernement, notamment les examens et l’approbation de tout nouvel aliment transgénique.

Source : Santé Canada (2015)
Aliments génétiquement modifiés et autres —Infofiches sur les aliments nouveaux et questions les plus demandées.
http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/fs-if/faq_1-fra.php

C.
Le gouvernement se fie sur les recherches des milieux universitaire et industriel pour évaluer les cultures transgéniques. Il n’effectue pas ses propres recherches.

Source : Thomas Moran, Nola M. Ries and David Castle (2009)
« A Cause of Action for Regulatory Negligence? The Regulatory Framework for Genetically Modified Crops in Canada and the Potential for Regulator Liability », University of Ottawa Law & Technology Journal, 6/1-2:1-21.
http://www.uoltj.ca/articles/vol6.1-2/2009.6.1-2.uoltj.Moran .1-23.pdf

2. Que dit-on sur les cultures transgéniques et l’agriculture?

A.
Les herbicides éliminent les mauvaises herbes, permettant aux cultures tolérantes aux herbicides de mieux croître et aux agriculteurs d’utiliser leurs terres plus efficacement. Les données obtenues en 2007 auprès de 600 agriculteurs canadiens révèlent que la culture de variétés de canola tolérantes aux herbicides réduit considérablement l’application d’herbicides et le travail du sol.

Sources :
Conseil canadien du canola (2016)
Canadian Canola Biotechnology
http://www.canolacouncil.org/css/innovation-biotech/assets/Canola-Biotech-Report.pdf

S.J. Smyth, Michael Gusta, Kenneth Belcher, Peter W.B. Phillips, and David Castle (2011)
« Environmental impacts from herbicide tolerant canola production in Western Canada », Agricultural Systems, 104/5:403-410.
https://www.researchgate.net/publication/

G. Brookes and P. Barfoot (April 2015)
« Environmental impacts of genetically modified (GM) crop use 1996–2013: Impacts on pesticide use and carbon emissions », GM Crops & Food, 6/2:103–133.
http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/21645698.2015.1025193

B.
L’industrie finance des travaux de recherche pour créer de nouvelles plantes transgéniques. Ces investissements rapportent par l’attribution de permis pour vendre des semences transgéniques aux agriculteurs.

Source : Jeremy Rifkin (1998)
The Biotech Century: Harnessing the Gene and Remaking the World. New York: Penguin Putnam.

C.
Les cultures transgéniques peuvent être brevetées et de propriété exclusive. Quelques grandes entreprises contrôlent le marché des semences de canola transgénique, pouvant entraîner une réduction de la concurrence et des choix offerts aux cultivateurs.

Source : Canadian Biotechnology Action Network (CBAN) (novembre 2015)
Are GM Crops Better for Farmers?
http://gmoinquiry.ca/wp-content/uploads/2015/11/Are-GM-crops-better-for-farmers-E-web-singles.pdf

D.
Selon les promoteurs des premières cultures transgéniques, ces plantes seraient la solution à la faim dans le monde, grâce à de meilleures pratiques agricoles et à un rendement accru. Toutefois, ce sont la pauvreté et les inégalités, et non la faible productivité agricole, qui causent la famine.

Source : Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies
http://www.wfp.org/hunger/causes

3. Que dit-on sur les cultures transgéniques et l’environnement?

A.
Les cultures transgéniques ont amélioré les revenus des exploitations agricoles du canola au Canada en augmentant le rendement et en réduisant le travail du sol et l’application d’herbicides. Lorsqu’on travaille moins le sol, on diminue l’érosion, l’utilisation de carburant diesel et les émissions de carbone dans l’atmosphère. L’impact sur l’environnement est donc moins grand.

Sources :
2011 Recensement de l’agriculture, http://www.statcan.gc.ca/fra/ra2011/index

S.J. Smyth, Michael Gusta, Kenneth Belcher, Peter W.B. Phillips, and David Castle (2011)
« Environmental impacts from herbicide tolerant canola production in Western Canada », Agricultural Systems, 104/5:403-410.
https://www.researchgate.net/publication/

Le Recensement de l'agriculture 2016
http://www.statcan.gc.ca/fra/ra2016

B.
Les cultures résistantes aux herbicides n’ont pas d’effet marqué sur la diversité des mauvaises herbes. Cependant, les agriculteurs et les agronomes surveillent l’alternance des mauvaises herbes et l’apparition de super mauvaises herbes qui pourraient révéler que les cultures naturelles et transgéniques ont des effets inattendus.

Source :
Hugh J. Beckie, K. Neil Harker, Linda May Hall, S.I. Warwick, A. Légère, P.H. Sikkema, G.W. Clayton, A.G. Thomas, J.Y. Leeson, G. Séguin-Swartz and M.J. Simard (October 2006)
« A Decade of Herbicide-Resistant Crops in Canada », Canadian Journal of Plant Science 86/4: 1243–1264.
http://www.usask.ca/soilsncrops/

C.
Les cultures transgéniques pourraient menacer la biodiversité. Puisqu’il n’existe pas de moyen infaillible pour empêcher la dispersion du pollen dans l’environnement, la pollinisation croisée ou la contamination dans la chaîne alimentaire, il est impossible de prévoir les effets à long terme de ces cultures.

Source: Fondation David Suzuki (2016)
« Understanding GMO »
http://www.davidsuzuki.org/what-you-can-do/queen-of-green/faqs/food/understanding-gmo/