CASM - About

extérieur du musée

Aménagé sur une ancienne base aérienne militaire à seulement cinq kilomètres de la résidence du premier ministre, située au 24 de la promenade Sussex à Ottawa, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada s’intéresse particulièrement à l’histoire de l’aviation au Canada dans un contexte international — depuis ses débuts en 1909 jusqu’à nos jours.

Au fur et à mesure que la contribution du Canada à l’aviation a évolué pour embrasser la technologie aérospatiale, le Musée a élargi sa mission et enrichi sa collection pour englober la navigation spatiale. Cette collection comprend plus de 130 aéronefs et artefacts (hélices, moteurs) civils et militaires. Elle met particulièrement — mais pas exclusivement — l’accent sur les réalisations canadiennes. En outre, le Musée, qui possède la plus vaste collection d’aéronefs au Canada, est considéré comme l’un des plus beaux musées de l’aviation du monde.

Parmi les pièces de résistance du Musée figurent les plus grands éléments existants du célèbre Avro Arrow (son nez et ses deux bouts d’aile), le Canadarm d’origine de la navette spatiale Endeavour, le bombardier Lancaster de la Seconde Guerre mondiale et l’exposition Vivre en orbite : la station spatiale internationale.

Mission et vision

En tant que gardien national du patrimoine aéronautique et spatial du Canada, le Musée mène ses activités en s’inspirant des énoncés de sa mission et de sa vision. Son mandat consiste essentiellement à :

  • faire apprécier davantage le patrimoine aéronautique canadien
  • montrer le rôle essentiel que joue l’aviation dans la vie des Canadiens
  • illustrer l’importance de l’aviation dans la croissance et la prospérité du pays

MISSION

Le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada invite les Canadiens de tous les âges et de toutes les régions à découvrir les merveilles de l’aviation ainsi que sa contribution à la transformation et au développement du Canada. Pour cela, il réunit, conserve, représente et expose des artefacts aéronautiques et il en interprète la signification pour le Canada et le monde, sur les plans scientifique et technique; social et culturel; historique et économique.

VISION

Le Musée :

  1. maintiendra et renforcera sa place au premier rang des musées de l’aéronautique et de l’aérospatiale du Canada et parmi les meilleurs du monde
  2. favorisera une meilleure appréciation du patrimoine aéronautique et aérospatial du Canada
  3. mettra en lumière l’influence et le rôle vital de l’aviation et de l’aérospatiale dans la vie des Canadiens ainsi que dans la croissance et la prospérité de leur pays
  4. servira de vitrine pour présenter la place qu’occupe le Canada dans l’histoire de l’aviation et de l’aérospatiale

Pour y arriver, le Musée utilisera les moyens suivants :

  • mettre au point et entretenir une collection représentative d’artefacts et d’éléments d’archives ayant contribué d’une façon notable à l’histoire de l’aéronautique et de l’aérospatiale du Canada et, dans bien des cas, à celle du monde
  • présenter des programmes créatifs et stimulants qui font revivre l’histoire de l’aviation et qui suscitent un intérêt durable pour le monde fascinant de l’aviation
  • diffuser, auprès du plus grand nombre possible d’auditoires, des renseignements pertinents et exacts sur tout ce qui concerne le Musée et le monde de l’aéronautique, à l’aide des médias électroniques et autres
  • faire vivre aux visiteurs une expérience à la fois instructive et agréable qui répond aux besoins existants et à venir
  • mener, dans le domaine de l’aéronautique, des recherches historiques faisant autorité qui privilégient la perspective canadienne, et appuyer les chercheurs indépendants en leur donnant accès aux ressources dont ils ont besoin aux fins de leurs travaux
  • favoriser une plus grande prise de conscience de la richesse du patrimoine aéronautique du Canada en participant aux réseaux de musées et en coopérant avec d’autres organismes qui s’intéressent au patrimoine aéronautique aux échelons local, national et international
  • présenter des expositions temporaires et permanentes d’excellente qualité qui mettent en évidence divers aspects de l’histoire de l’aviation et qui font complément aux artefacts du Musée
Constituer une collection : L’histoire du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada

Le Musée ouvre ses portes en 1960 à l’aéroport d’Uplands, à Ottawa. Il ne présente alors qu’une seule des trois grandes collections aéronautiques que possède l’État canadien :

  1. La collection du Musée national de l’aviation – axée sur les avions de brousse et sur les premiers constructeurs d’aéronefs au Canada. (C’était la collection exposée à Uplands.)
  2. La collection du Musée canadien de la guerre – constituée d’avions militaires ayant servi pendant la Première Guerre mondiale et jusque dans les années 1950
  3. La collection de l’Aviation royale canadienne (ARC) – regroupant principalement des aéronefs militaires ayant joué un rôle dans l’histoire de l’ARC

En 1964, le regroupement de ces trois collections forme la Collection nationale de l’aéronautique, dès lors logée dans des hangars datant de la Deuxième Guerre mondiale, à l’aéroport historique de Rockcliffe, à Ottawa. Cette initiative donne aux visiteurs un meilleur aperçu de l’évolution et de l’utilisation des aéronefs au Canada au fil des années, et s’avère un succès extraordinaire.

En 1967, le Musée se joint au Musée national des sciences et de la technologie. La Collection nationale de l’aéronautique continue de s’enrichir d’aéronefs tant militaires que civils ayant une importance dans l’histoire de l’aviation canadienne et mondiale. En 1982, la collection change officiellement de nom et devient le Musée national de l’aviation.

En 1988, le bâtiment d’exposition actuel du Musée ouvre ses portes. Deux ans plus tard, en 1990, la Société du Musée national des sciences et de la technologie – aujourd’hui Ingenium : Musées des sciences et technologies du Canada – voit le jour. Elle regroupe le Musée national de l’aviation et le Musée national des sciences et de la technologie, qui entre-temps est renommé le Musée des sciences et de la technologie du Canada. En 2000, le Musée national de l’aviation devient le Musée de l’aviation du Canada.

En 2005, la Réserve s’ajoute à l’immeuble du Musée. En 2010, le Musée élargit son mandat en y incluant la technologie aérospatiale; il change officiellement son nom et devient le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada.

La Réserve du Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

La Réserve

La Réserve met en valeur la collection du Musée, et sa construction symbolise la grâce et la puissance du vol.

Voir plus d'information