Canola! Innovation en croissance

MAAC
Musée de l'agriculture et de l'alimentation du Canada
Exposition permanente
Canola! Innovation en croissance

Le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, avec ses partenaires des secteurs agricoles public et privé, présente fièrement Canola! Innovation en croissance pour marquer le 50e anniversaire du canola comme culture canadienne.

Canola! Innovation en croissance, une exposition immersive et interactive, explore l’ingéniosité de chercheurs en génétique végétale qui se sont lancé le défi de créer une huile végétale saine à partir du colza, une plante méconnue poussant facilement dans les Prairies. Après des décennies de collaboration et de travail acharné, les scientifiques ont réussi à développer l’une des cultures les plus importantes au Canada : le canola.

Le comité consultatif national sur l’Initiative reliée au canola (CCNIC), constitué de membres du secteur agricole, du milieu universitaire, d’ONG, de l’industrie, du gouvernement et du monde des affaires, a guidé le processus d’élaboration de l’exposition.

Soutenue par différents partenaires, notamment Canola Eat Well, la Alberta Canola Producers Commission, l’Association manitobaine des producteurs de canola, SaskCanola, la Canadian Canola Growers Association, le Conseil canadien du canola, Agriculture et Agroalimentaire Canada, le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le gouvernement de la Saskatchewan, le gouvernement du Manitoba et Cultivons l’avenir 2, l’exposition a été rendue possible en partie grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada.

Explorez les retombées scientifiques, agricoles, économiques et sociales de cette plante polyvalente par l’entremise de découvertes interactives, de jeux numériques et de présentations audiovisuelles.

Nos partenaires

OR

Canola Eat Well For Life         Canadian Canola Growers Association         Alberta Canola logo

Manitoba Canola Growers        SaskCanola         Canola Council of Canada

BRONZE

Agriculture et Agroalimentaire Canada

PROGRAMMATION

Gouvernement de la Saskatchewan       Government of Manitoba      Cultivons l'avenir 2 - Une initiative fédérale-provinciale-territoriale

Cette exposition a vu le jour grâce au soutien financier du gouvernement du Canada.

Comment peut-on permettre au canola de survivre à un herbicide?

La plante de canola, comme tous les êtres vivants, est composée de cellules.

Dans le noyau de chaque cellule, on retrouve l’ADN.

L’ADN, c’est comme un livre de recettes. Chaque page du livre renferme une recette qui détermine l’un des traits du canola, comme la couleur de ses fleurs ou la quantité d’huile dans ses graines.

Pour permettre au canola de survivre à un herbicide, il faut modifier son ADN, c’est-à-dire changer une ou plusieurs recettes de son livre.

Pour ce faire, les scientifiques ont utilisé deux méthodes : le génie génétique et la mutagenèse.

Le génie génétique consiste à insérer un bout d’ADN, ou une nouvelle recette, dans l’ADN d’un organisme. Pour permettre au canola de survivre à un herbicide, les scientifiques devaient d’abord trouver la recette de la tolérance dans un autre organisme.

Et ils l’ont découvert dans une bactérie du sol. Après avoir copié la recette ou le bout d’ADN de la bactérie, les scientifiques l’ont insérée dans le livre ou l’ADN du canola.

Et voilà! Grâce à la nouvelle recette, le canola peut maintenant survivre à un herbicide. Parce qu’il renferme un bout d’ADN provenant d’un autre organisme, il s’agit d’une plante transgénique.

La deuxième méthode s’appelle la mutagenèse. Elle consiste à provoquer des mutations génétiques chez un organisme. Au lieu d’ajouter une nouvelle recette au livre du canola, les scientifiques changent certains ingrédients dans le livre.

Pour changer les ingrédients, les scientifiques doivent d’abord exposer des cellules de canola à une substance chimique, un mutagène, pour endommager leur livre de recettes, c’est-à-dire leur ADN.

Lorsque l’ADN endommagé se répare, de petits changements apparaissent. Les ingrédients de certaines recettes changent.
Pour savoir si l’un des nouveaux ingrédients permet au canola de survivre à un herbicide, les scientifiques exposent les cellules mutées à une petite quantité du produit.

Les cellules qui survivent à l’exposition sont cultivées, puis exposées à une plus grande quantité d’herbicide.

Et voilà! Les nouveaux ingrédients dans le livre de recettes de cette plante lui permettent de survivre à un herbicide. Parce que ce canola ne contient pas de recette, ou d’ADN, empruntés à un autre organisme, il ne s’agit pas d’une plante transgénique.

Que les changements à l'ADN soient issus du génie génétique ou de la mutagenèse, ils ont permis aux scientifiques de développer de nouvelles variétés de canola tolérantes aux herbicides.